Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Villes et territoires > Limousin > Saint-Yrieix-la-Perche

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

Saint-Yrieix-la-Perche

PNG - 46.4 ko
Saint-Yrieix-la-Perche

Le quartier ancien de Saint-Yrieix, appelé quartier de la collégiale, fait actuellement l’objet d’une rénovation d’envergure destinée à son embellissement. L’aménagement de ce vaste quartier, riche en vestiges des périodes médiévales et modernes, témoin des origines religieuses de la ville, a été repensé dans le but de restituer un environnement digne du patrimoine existant, de mettre en valeur les richesses architecturales tout en créant un impact économique et une dynamique auprès des visiteurs de passage et de la population locale.

JPEG - 95.4 ko
Le quartier collégial vu du ciel © Alain Fradet

L’histoire en bref

JPEG - 84.1 ko
Vue des remparts © Ville de Saint-Yrieix-la-Perche

D’un point de vue historique, Saint-Yrieix se situe au cœur du « grand pays Arédien » qui s’étend des portes de la capitale régionale jusqu’au Nord de la Dordogne et de la Corrèze dans un triangle Limoges-Brive-Périgueux.

Le Pays est traversé par la Loue, l’Isle, la Briance et la Roselle. C’est un territoire reconnu grâce aux spécificités et aux spécialités qui le caractérisent et qui ont façonné son histoire : l’or, le cheval, le kaolin, le veau de Saint Yrieix, le porc Cul Noir, etc.

Le Pays se caractérise comme une zone charnière, étape entre pays du Nord et Pays du Midi où Saint Yrieix la Perche joue un rôle d’attractivité et de pôle structurant.

La ville actuelle s’est développée à partir d’une « Villa » gallo romaine dite Attanum (ou Attane). Au VIe siècle, elle devient l’ermitage d’Arédius qui y fonde un monastère placée sous la protection directe de l’abbaye Saint Martin de Tours. Autour de Saint Yrieix, saint d’importance en Limousin, la ville se développe et devient au XIe siècle un puissant et riche collège de chanoines comme en témoigne le vaste édifice gothique, le trésor d’orfèvrerie et les manuscrits enluminés conservés.

A la fin de l’Ancien Régime, Jean-Baptiste Darnet est à l’origine de la découverte des premiers gisements de kaolin qui enfanteront la porcelaine de Limoges et dont il subsiste à Saint-Yrieix une tradition ouvrière et artistique avec la présence continue de manufactures jusqu’à nos jours.

La politique patrimoniale et ses outils

JPEG - 66.5 ko
Rue du quartier collégial © Ville de Saint-Yrieix

La commune s’inscrit depuis plusieurs années dans une politique d’aménagement et de développement conciliant la programmation d’évènements culturels en régie ou associatifs (Centre culturel, médiathèque, salles d’expositions, Centre des livres d’artistes, salon international de l’aquarelle, salon des métiers d’arts etc.), loisirs (centre sportif et aqua-récréatif porté par la Communauté de communes) et services au public (aménagement d’espaces verts et de stationnements, parties piétonnières ou semi piétonnes dans les rues commerçantes etc.)

La ville de Saint-Yrieix-la-Perche propose plusieurs outils de protection et de gestion du patrimoine : Publications Médiation : Expositions, signalétique, ateliers, visites, conférences Communication Expositions Animation Le projet d’aménagement du quartier de la Collégiale a été présenté à l’assemblée délibérante le 17 juillet 2003. Le marché a été attribué le 28 juin 2004. Il s’agit de l’opération urbaine la plus importante depuis 2001. Les travaux ont débuté par l’enfouissement des réseaux, la réfection de la voirie en pavés puis par la mise en place d’une circulation semi-piétonne, la restitution de remparts paysagers et de murets de départs à l’emplacement de l’ancien cloître, la pose d’une fontaine.

Outils de valorisation et d’animation de l’architecture et du patrimoine

JPEG - 114 ko
Vue de la collégiale depuis le pied des remparts © Ville de Saint-Yrieix

La mise en lumière définitive de la Collégiale date de juillet 2008 et se poursuit avec les abords immédiats dont les remparts extérieurs. C’est dans le quartier de la Collégiale, au cœur de la cité, que s’organisent la plupart des manifestations : foires et marchés, salon international de l’aquarelle (juillet et août), salon de la gastronomie, salon des métiers d’art (octobre)... La Collégiale est le cadre des concerts organisés tous les ans durant l’été dans le cadre du festival musical, classique et baroque. Le site est également valorisé par la présence du Centre des livres d’artistes.

Projets

JPEG - 46.6 ko
Déambulation dans la ville, art de la rue © Ville de Saint-Yrieix
  • Création d’un centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine à l’horizon 2010, implanté dans le quartier collégial.

L’hôtel particulier, ancien doyenné, fait l’objet d’une restauration. Il est décidé en 2008 de procéder à la construction entre deux bâtiments existants d’un immeuble porche, s’inscrivant par le traitement des matériaux locaux dans l’authenticité architecturale des lieux.

La poursuite de son affectation culturelle est donc plébiscitée avec l’installation d’un centre d’interprétation du patrimoine dédié aux deux matières premières de la ville de Saint-Yrieix : l’or et le kaolin. Ce centre retracera plus de deux siècles de production porcelainière dans la cité arédienne, devenant la vitrine d’une histoire connue de tous mais qui ne disposait pas précisément d’un lieu dédié, d’initiative publique.

Il est préconisé de situer cette structure culturelle sur une ligne originale avec deux axes principaux : mémoire et patrimoine dialoguant avec la création vivante sous la forme d’artistes invités, à créer et à exposer.

  • 18 au 20 Juin 2009 : Colloque international de médiévistes Le laboratoire d’histoire de l’art médiéval de l’université de Poitiers a retenu la ville et le patrimoine de Saint-Yrieix pour un colloque visant l’étude des productions artistiques des chanoines, notamment les manuscrits musicaux, connus des musicologues mais ignorés des médiévistes.
  • Une fête populaire et une cérémonie religieuse inédites en France Les Ostensions limousines 2009 : Le Limousin est la seule région à proposer tous les sept ans ce grand rassemblement historique et religieux autour de l’attachement des limousins à leurs saints locaux au travers de processions. Les villes se parent de corso fleuris et ces manifestations accueillent plusieurs milliers de spectateurs. La ville accompagne cette manifestation par de nombreuses initiatives avec la restauration du trésor d’orfèvrerie de la collégiale et le nettoyage intérieur de l’édifice, la mise en place d’un espace de médiation dans la Collégiale sur l’historique du monument, des plantations dans la ville...
  • Continuité du projet d’aménagement du quartier collégial Restitution et implantation de portes monumentales dans l’esprit de la ville close médiévale, enfouissement des réseaux. Restauration intérieure avec le concours de l’État de la Tour du Plô, donjon des vicomtes de Limoges, édifiée au début du 13e siècle, en vue de son ouverture au public (plate forme dans les niveaux).

Maire : Daniel BOISSERIE

45, boulevard de l’hôtel de ville
87500 Saint-Yrieix
Tél : 05 55 08 88 88

www.saint-yrieix.fr

Elus référents à l’association :
André MIALLARET et Michèle ROY-VEYRI

Professionnels référents à l’association : Zoé DARSY
Assistante de direction culture et patrimoine
service culturel de la ville
z-darsy saint-yrieix.fr

 

Haut de la page