Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

Événements du réseau

suivre la vie du site

Pontoise

PNG - 46.2 ko
Pontoise

27385 Pontoisiens
Située dans le Val d’Oise, à 30 km de Paris, Pontoise se positionne entre le Vexin et la confluence de l’Oise et de la Viosne. Son centre ancien est fortifié et juché à flanc de côteau. Au bord de l’Oise, le quartier de l’Hermitage a très largement inspiré les peintres : Pissarro, Cézanne, Piette et Gauguin. Ville de 30.000 habitants, Pontoise est chef lieu du département et au coeur d’une agglomération de 200 000 habitants. La ville est porteuse de grands équipements ( chambre de commerce, centre hospitalier René Dubos...) comme d’une tradition judiciaire bien ancrée.

JPEG - 55.6 ko
Vue sur le centre historique © Hôtel de Ville de Pontoise

L’histoire en bref

Les vestiges de la période gallo-romaine trouvés sur le plateau Saint-Martin, confirment l’existence dès l’Antiquité d’une première occupation à Pontoise. Voie romaine reliant Paris à Rouen, Pontoise porte à cette époque le nom de Briva Isara latinisé au VIIe siècle en Pons Isarae. Aux époques mérovingienne et carolingienne, le site Saint-Martin est bien habité (nécropole Ve -VIIe siècles). En 911 le Vexin est divisé en deux, Pontoise reste entre les mains des comtes du Vexin. Le quartier Saint-Maclou se développe aux portes du castrum et devient le centre urbain de Pontoise. A partir du XIe siècle, Pontoise accueille les 2 principales instances du pouvoir médiéval que sont la cour et l’église. Pontoise ville royale, connaît son apogée aux XIIe et XIIIe siècles. Aux XIIIe et XIVe siècles, l’enceinte est totalement mise en place. La guerre de cent ans entraîne Pontoise dans le déclin. Au XVIIe Pontoise devient une ville religieuse. Au XVIIIe le caractère médiéval de la ville s’atténue. Pontoise ne bénéficie que peu de la Révolution industrielle. Le port du Bucherel est réaménagé. L’arrivée du chemin de fer lui donne un nouveau souffle avec la construction de la gare et la percée haussmannienne de la rue Thiers. Fin XIXe la ville est plutôt marquée par le mythe de "la ville à la campagne" grâce à l’imagerie impressionniste. Au cours de l’entre-deux-guerres, les lotissements pavillonnaires continuent de se créer. Les bombardements de 1940 atteignent essentiellement le quartier du bord de l’Oise. Dans les années 1950, l’urbanisme se poursuit au nord. Entre 1968 et 1975, un urbanisme de grands ensembles se développe en dehors de la ville sur le plateau.

JPEG - 42.8 ko
Impasse Tavet © Hôtel de Ville de Pontoise

La politique patrimoniale et ses outils

Projet urbain

  • Une OPAH vient d’être lancée dans le centre ville. Une étude urbaine ayant pour objectif d’augmenter l’attractivité du centre-ville et en particulier de la ville haute, noyau historique de Pontoise, a été réalisée. La ville subventionne les ravalements des façades des particuliers. Redynamisation commerciale du centre ancien (FISAC).
  • Projet de réaménagement des quais de l’Oise. Projet urbain pour le plateau Saint-Martin.. Reconquête des friches urbaines. Valorisation et désenclavement des quartiers de Marcouville et du Chou.
JPEG - 67.2 ko
Les ateliers du patrimoine dans la cathédrale St Maclou © Hôtel de Ville de Pontoise

La politique d’urbanisme et du patrimoine :

  • ZPPAUP : créée depuis 12 juillet 2006, la ZPPAUP de Pontoise témoigne de la volonté des élus de conduire une politique exemplaire en matière d’urbanisme intégrant la dimension patrimoniale et paysagère. Cette procédure vise à protéger les ensembles patrimoniaux à accompagner le développement et l’évolution de la ville, en établissant des règles qui s’applique à l’aspect extérieur du bâti et à l’espace public. Aussi le caractère verdoyant de Pontoise avec ses zones arborées, un relief saillant, la présence de l’Oise dessinant une trame paysagère forte s’inscrivent dans les priorités de la ZPPAUP. Planification
  • PPRI
  • PLU (Plan local d’urbanisme) : il prévoit de renforcer la cohésion et l’attractivité du centre ville, de mettre en oeuvre des projets de renouvellement urbain importants (plateau Saint - Martin, quartier de la gare...) en instaurant des règles d’urbanisme garantes d’une harmonie et d’une cohérence avec le tissu bâti existant.
  • Un PDL (Plan de déplacements et de stationnement local) a été mis en place en 2004 dans le cadre du développement urbain et économique de la ville.

Outils de valorisation et d’animation de l’architecture et du patrimoine :

  • Ville d’art et d’histoire depuis 2006 Pour valoriser son patrimoine naturel et historique, la ville a mis en en place différentes manifestations comme Médievald’Oise qui met en valeur le passé Médiéval de Pontoise (au mois de mai). Le 1er mai est aussi l’occasion de la fête de l’Oise qui permet des ballades en canoë, la mise en place d’un esprit guinguette et ainsi, l’animation des bords de l’Oise. Pontoise participe également aux journées du patrimoine et aux rendez vous aux jardins. Ses églises sont valorisées lors d’évènement comme le festival baroque (septembre-octobre).
    JPEG - 116.8 ko
    Médiéval d’Oise, évènement annuel sur le thème du Moyen Age, en mai © Hôtel de Ville de Pontoise

Contacts

Maire : Philippe HOUILLON
2 rue Victor-Hugo
95300 Pontoise

Tél : 01 34 43 34 43
philippe.houillon ville-pontoise.fr
www.ville-pontoise.fr

Référents :

 

Haut de la page