Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

Événements du réseau

suivre la vie du site

Dole

PNG - 46.2 ko
Dole

Secteur sauvegardé (1967, 114 hectares)
Ville d’art et d’histoire (1992)
23 900 Dolois
4 100 hectares

JPEG - 136.9 ko
Vue aérienne centre ancien © Henri Bertrand

L’histoire en bref

Née aux flancs d’une forteresse bâtie au XIIe siècle par le comte de Bourgogne afin de contrôler un passage sur le Doubs, la ville, perchée sur une petite corniche calcaire, se développe au cours du XIIIe siècle le long de l’antique voie romaine reliant Chalon à Besançon. Les halles et l’église paroissiale Notre-Dame, qui ont toujours occupé l’actuelle Place Nationale, marquent dès le Moyen Age le cœur de la cité. Au pied de la ville s’installent les activités liées au cours d’eau - notamment les moulins et les tanneries qui fonctionneront jusqu’au début du XXe siècle - faisant de Dole un centre actif de production et d’échanges. A partir du XVe siècle, la ville abrite le Parlement et l’Université. Devenue brillante capitale de la Comté sous domination bourguignonne puis Habsbourg , elle ne cessera d’attirer la convoitise des rois de France, jusqu’à l’intégration définitive de la province à la couronne par Louis XIV, en 1678. Entre temps, Dole connaît son âge d’or : le XVIe siècle est une période de reconstruction intense, qui voit la ville se parer de façades à l’ordonnance inspirée de l’Italie et d’élégants décors de pierres polychromes. La nouvelle collégiale et son clocher emblématique, à la fois symbole de la fierté comtoise et foyer de la lutte contre la Réforme protestante, et l’enceinte bastionnée constituent les principaux chantiers de la Renaissance doloise.

JPEG - 42.7 ko
Détail du balcon de l’Hôtel-Dieu © Ville de Dole

Au XVIIe siècle est érigé l’hôtel-Dieu – hôpital pour les pauvres abritant l’actuelle Médiathèque - alors que couvents et hôtels particuliers se multiplient. A la suite de la Conquête française, qui marque le déplacement de la capitale à Besançon, les remparts du XVIe siècle sont démantelés par Vauban : l’espace urbain peut désormais s’étendre et s’aérer. Ce mouvement d’expansion et de modernisation s’est prolongé jusqu’à nos jours, avec, notamment, la construction du quartier de la gare et l’implantation de faubourgs industriels au XIXe siècle. Tandis que les quartiers périphériques offrent d’intéressantes réalisations contemporaines, le secteur sauvegardé est créé en 1967, couvrant 114 hectares de centre-ville et garantissant la préservation du cadre ancien.

Projet urbain

JPEG - 52.4 ko
Canal des Tanneurs © Ville de Dole

Depuis plus de vingt ans, la ville s’est lancée dans d’importants travaux de réhabilitation de son patrimoine bâti : Hôtel-Dieu devenu Médiathèque, chapelle Saint-Jérôme devenue auditorium Karl Riepp, réaménagement de la rive gauche du Doubs avec la salle de spectacle La Commanderie.

Outils de protection et de gestion du patrimoine

JPEG - 27 ko
Basilique Notre-Dame 1509-2009 après restauration intérieure © Etienne Baillot
  • Inventaire
  • Publications
  • Médiation Expositions, signalétique, ateliers, visites, conférence
  • Communication
  • Expositions
  • Animation
  • Formation Artisans, architectes, élus
  • Maison du patrimoine
  • Patrimoine Mondial de l’Humanité 1967, secteur sauvegardé 114 ha 1992, Ville d’art et d’histoire

1993, plan de sauvegarde et mise en valeur ANRU : quartier des Mesnils-Pasteur 2007, membre de la Fédération des Sites Clunisiens

Outils de valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

JPEG - 62 ko
Collège clunisien Saint-Jérôme fin XVè-XVI, armes du fondateur Antoine de Roche © Henri Bertrand

CIAP créé en 2000. Exposition permanente du patrimoine, cet espace consacré à l’histoire, aux personnages marquants et à l’architecture de la ville, vous permet de comprendre les différentes étapes du développement urbain et les grandes caractéristiques du patrimoine bâti de Dole. Le service publie des livrets d’aide à la visite des principaux édifices de la ville et des livrets pédagogiques « La Médiathèque de A à Z », « L’eau dans la ville » et un « Parcours d’orientation et d’observation ».

Chaque été, l’Atelier du patrimoine convie les plus jeunes à la découverte du patrimoine dolois, par le biais d’ateliers d’initiation à diverses pratiques artistiques, en compagnie de professionnels : « Les Vacances des Mille pat’ ».

Projets

JPEG - 42.7 ko
Détail du balcon de l’Hôtel-Dieu © Ville de Dole

Signalétique patrimoniale

Maire : Jean-Claude WAMBST

Hôtel de ville
Place de l’Europe
39100 Dole

Tél : 03 84 79 79 79
www.dole.org

Référents :
Elu : Christian PARENT
c.parent dole.org

Animatrice de l’architecture et du patrimoine : Aline SZEWCZYK
animation-patrimoine dole.org

2 Rue Bauzonnet
39100 DOLE

Tél : 03 84 69 01 54

 

Haut de la page