Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

Événements du réseau

suivre la vie du site

Viviers

PNG - 46.1 ko
Viviers
JPEG - 111.4 ko
Viviers, vue aérienne © P. Mortain

3917 Vivarois

Située au bord du Rhône sur une zone de passage, entrée de la vallée du Rhône vers les Cévennes et le Massif central, Viviers a donné son nom au Vivarais. Elle fut ville épiscopale dès le Ve siècle, ce qui a créé sa richesse et explique le nombre de ses monuments classés : ville médiévale aux vestiges très présents, Maison des Chevaliers (façade Renaissance), hôtels particuliers du XVIIIe s., dont l’actuel hôtel de ville et l’évêché, ensemble urbain peu transformé par le développement industriel qui s’est effectué en périphérie. Viviers est le berceau des cimenteries Lafarge et bénéficie d’un patrimoine industriel signifiant : carrières de calcaire, cités ouvrières, fours à chaux…
Elle jouit également d’un riche patrimoine naturel par sa situation au bord du fleuve et contre les collines à végétation méditerranéenne. A Viviers vécut H. Flaugergues, astronome au XVIIIe siècle.

Génèse et contexte général du projet

Le secteur sauvegardé de Viviers recouvre tout le périmètre du centre ancien de la ville. Le tissu urbain a été relativement préservé d’éventuelles détériorations du fait que l’activité industrielle (ciments Lafarge, carrières, fours à chaux et cités ouvrières) s’est développée à distance du centre. La vie économique de la cité s’est longtemps organisée autour de la présence de l’évêché.

JPEG - 88 ko
Rue du Château © P Penelon

Outils de protection ou de gestion du patrimoine

JPEG - 79.2 ko
Cathédrale : tour du clocher © Mairie de Viviers

Secteur sauvegardé approuvé en 2007, après une élaboration de 25 ans. La commune s’emploie depuis lors à faire appliquer le PSMV tout en développant une approche pédagogique auprès de la population : sensibilisation des propriétaires et des artisans par le biais d’une plaquette générale et de fiches conseils ; permanences d’un architecte-conseil. Création d’un service du Patrimoine en 2010.
Inventaire du canton de Viviers publié en 1986. Formations proposées aux artisans et aux architectes par le biais de l’association Centre International Construction et Patrimoine (CICP)

Outils de valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

JPEG - 59.7 ko
Vue générale du grand salon © P Penelon

Secteur sauvegardé signé en 2007. La commune a recruté en 2009 un architecte conseil pour accompagner les particuliers et la collectivité dans leurs projets, et mis en place début 2010 un service du Patrimoine. Chaque année en été, Festival des « Cordes en ballade » (musique et patrimoine), « Balades contées » dans le centre ancien.

JPEG - 60.6 ko
Rosace centrale du grand salon © P Penelon

Projets

JPEG - 76.5 ko
Atelier de taille de pierre © CICP

La commune recrute actuellement un chargé de mission pour proposer un projet fort et original pour la ville à partir de l’analyse des patrimoines du territoire, et mettre en cohérence l’action patrimoniale, en lien avec un futur Pays d’art et d’histoire en cours de constitution (candidature à la labellisation prévue au printemps 2011).

Porteur du projet : Commune de Viviers
Maire : François LOUVET
Mairie
2, avenue P. Mendès-France
07220 VIVIERS Tél : 04 75 49 86 10
p.penelon mairie-viviers.fr
www.maire-viviers.fr

Responsable local du projet : François LOUVET, Maire
f.louvet mairie-viviers.fr
Référents :
Elu : Pierre SAPHORES, adjoint au patrimoine et au tourisme
p.saphores mairie-viviers.fr

Professionnelle : Paulette PENELON, directrice du service culturel
p.penelon mairie-viviers.fr
Service du patrimoine
Tél : 04 75 49 86 58

 

Haut de la page