Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

Troyes

Secteur sauvegardé (1964, périmètre arrêté en 1975 à 53 hectares)
Plan de Sauvegarde et de Mise en valeur (PSMV) en cours de révision
60 009 Troyens - 1 323 hectares

PNG - 46.2 ko
Troyes

Troyes est le chef-lieu de département et de la Préfecture de l’Aube, au cœur d’une agglomération d’environ 130 000 habitants. La ville est située sur la Seine dont les dérivations ont façonné les contours de la cité. Aujourd’hui au carrefour des axes Reims-Auxerre et Paris-Dijon (autoroutes A5 et A26), elle est, depuis le Moyen Âge, positionnée sur les principales voies d’échanges européennes (axe Méditerranée-Mer du Nord) ; un positionnement géographique très favorable dont Troyes bénéficie encore aujourd’hui.

En juin 2009, Troyes a obtenu le label « Ville d’art et d’histoire ». Une récompense qui encourage les efforts entrepris par la Ville pour la protection et la valorisation de son patrimoine exceptionnel. Afin de sensibiliser tous les publics aux richesses patrimoniales et architecturales de la cité et de les associer pleinement à son développement urbain et à son rayonnement culturel, la Ville de Troyes a spécifiquement créé un service d’animation du patrimoine.

JPEG - 436.6 ko
Ville de Troyes © Carole Bell

Une ville commerçante, industrielle et intellectuelle

Troyes est située, depuis l’Antiquité, sur l’axe principal reliant la Méditerranée aux Flandres. De ce fait, la ville a été un pôle d’activités économiques, industrielles et artistiques de premier ordre :

  • Ville commerçante, dont les Foires ont assuré la prospérité au Moyen Âge sous l’impulsion des Comtes de Champagne, puis au XVIe siècle grâce à la vitalité de sa bourgeoisie marchande
  • Ville industrielle, dont l’activité textile notamment s’est imposée en France aux XIXe et XXe siècles.

Cette richesse a favorisé l’émergence de foyers intellectuels (Rachi, Bernard de Clairvaux, Chrestien de Troyes) et artistiques (sculpture, vitrail) prestigieux. Elle a également modelé une physionomie urbaine singulière et doté la cité d’édifices et de quartiers remarquables qui font aujourd’hui sa renommée (cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, basilique Saint-Urbain, nombreuses églises classées).

JPEG - 560.6 ko
Ville de Troyes © Carole Bell

Projet urbain

Depuis plusieurs décennies, la Ville de Troyes valorise son centre ancien (appelé le Bouchon de Champagne en raison de sa silhouette vue du ciel) au travers de nombreuses interventions. Depuis le début des années 2000, la requalification urbaine s’est intensifiée grâce à la mise en place, de manière concomitante, de règlements d’urbanisme spécifiques, de dispositifs d’aide à la réhabilitation des façades et d’un programme de requalification des espaces publics.
Ainsi, en 2003, Troyes s’est dotée d’un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) sur une partie du Bouchon du Champagne. La Ville a par ailleurs l’ambition de l’élargir à l’ensemble de ce périmètre. Pour la partie réhabilitation, un double dispositif a été actionné : il permet à la fois d’intervenir sur la réhabilitation de façades et autres éléments visibles du domaine public (par l’intermédiaire de subventions), mais aussi de renouveler le dispositif d’Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat (OPAH), labellisé « Renouvellement Urbain » depuis 2004 (une 4e OPAH, en cours depuis 2012, porte sur 260 logements du centre-ville).

JPEG - 41.1 ko
Secteur sauvegardé © Ville de Troyes

Ces actions ont permis de maintenir une attractivité forte du centre historique, tant sur le plan touristique que commercial.
Afin de compléter ces différentes interventions, la Ville de Troyes a également souhaité mettre en valeur ses faubourgs, issus de l’aire industrielle. Une Zone de Protection du Patrimoine Architectural et Paysager (ZPPAUP) multi-sites a ainsi été adoptée en 2005. Ce dispositif a notamment permis de sauvegarder un riche patrimoine composé de lotissements, de maisons bourgeoises, de sites usiniers… édifiés entre 1850 et 1950. Aujourd’hui, les sites usiniers en cours de reconversion permettent de disposer d’importantes surfaces à proximité du centre-ville pour la création de logements ou de bureaux. Cet outil sera remplacé en 2016 par l’Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimonial (AVAP).

Outils de protection ou de gestion du patrimoine

La mise en valeur du patrimoine troyen se mesure à travers plusieurs outils : inventaire, publications, expositions, signalétique, ateliers, visites, conférences… Dans le Bouchon de Champagne, le patrimoine bâti existant est composé à plus de 50% d’immeubles en pan de bois. Il date majoritairement du XVIe siècle. La conservation d’un tel patrimoine induit un coût élevé des réhabilitations. L’objectif pour les prochaines années est donc d’élargir le PSMV à l’intégralité du Bouchon et de maintenir le rythme des réhabilitations dans le cadre des OPAH-RU.
En ce qui concerne le PSMV, sa révision a été engagée en 2013, à la suite du passage en Commission Nationale des Secteurs Sauvegardés en janvier 2011, avec l’architecte Alexandre Mélissinos. Une extension du périmètre à 136 ha est envisagée. L’approbation du nouveau document est attendue courant 2016. La signature d’un Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD) en 2012 participe également à cet effort de reconquête des immeubles les plus vétustes pour la période 2012-2019. Des dispositifs comme l’OPAH-RU ont ainsi été reconduits (4e OPAH), et son pendant coercitif, l’ORI, pour Opérations de Restauration Immobilière, mis en place afin de résorber des groupes d’immeubles ou îlots dégradés.

Outils de valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

Dans le cadre du label « Ville d’art et d’histoire », le service Animation du patrimoine de la Ville de Troyes conçoit, en collaboration avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de Châlons-en-Champagne, des publications sous forme de brochures ou de circuits-thématiques intitulés « laissez-vous conter ». Ces publications ont pour objectif de sensibiliser les habitants, le jeune public et le public touristique au patrimoine qui les entoure.

Toutes ces brochures sont disponibles sur http://www.vpah-troyes.fr/

Maire
François BAROIN
Place Alexandre-Israël
BP 767 - 10026 TROYES Cedex
Tél : 03 25 42 33 33

http://www.vpah-troyes.fr/
www.ville-troyes.fr

Référents :
Porteurs du projet :
Lise PATELLI, Adjointe au Maire en charge des Labels et des Relations internationales

Bertrand CHEVALIER, Adjoint au Maire en charge de l’Urbanisme, du Secteur Sauvegardé et de la rénovation urbaine.

Dominique BOISSEAU Adjoint au Maire en charge de la requalification es espaces publics et déplacements urbains.

Agathe GUYARD, Animatrice de l’architecture et du patrimoine, Service Labels et Animation du patrimoine, Direction Culture, Labels et Patrimoine, Pôle Culture, Sports et Animation du territoire
Tél : 03 25 42 33 87
a.guyard ville-troyes.fr

Xavier VITTORI Directeur de l’Urbanisme et du développement urbain, Pôle Urbanisme, Commerce, Patrimoine, Centre Technique.
Tél : 03 25 71 75 50
x.vittori ville-troyes.fr

 

Haut de la page