Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

Strasbourg

PNG - 46.1 ko
Strasbourg

Ville d’art et d’histoire (1986)
Ville à secteur sauvegardé (1974)
Inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco (1988)
276 063 Strasbourgeois
7 828 hectares

Fondée sur un castrum romain établit en l’an 12 avant JC, la ville de Strasbourg est caractérisée par la présence de l’eau et par ses anciennes fortifications.
L’ellipse insulaire ou grande-île, délimitée par l’Ill et le canal du Faux-Rempart, constitue le noyau historique médiéval autour duquel la ville s’est progressivement développée. Les agrandissements successifs de l’enceinte depuis le XIIe siècle jusqu’au XIXème siècle sont encore lisibles dans le tissu actuel.
Deux périodes ont marqué plus fortement le tissu urbain : le rattachement de la ville au Royaume de France en 1681 conduit à l’amélioration du système défensif avec la construction de la citadelle et à la transformation du tissu médiéval d’une partie de la Grande-île où s’installent, au cours du XVIIIe siècle, des hôtels et palais à la française, l’annexion de la ville à l’Empire germanique et son élévation au rang de nouveau visage. La surface de la ville triple et le nouveau quartier allemand relié au centre historique ancien par l’axe impérial est un exemple remarquable d’architecture du XIXe siècle.
Depuis 1949, Strasbourg, devenue siège du conseil de l’Europe, se transforme en capitale européenne.

Politique patrimoniale

La ville de Strasbourg souhaite valoriser le patrimoine urbain dans sa diversité, pour tous les publics, habitants et/ou visiteurs.

JPEG - 88 ko
Le musée historique © Dominique Cassaz

Son objectif est de promouvoir un projet de conservation ambitieux qui permette néanmoins à la ville historique, un développement conforme à celui d’une métropole moderne, attractive et créatrice. Alors que l’insertion du tramway est une réussite, il reste à soutenir la mixité sociale, la qualité des logements, la place de la nature et des commerces de proximité.

Outils de protection et de gestion du patrimoine

Depuis 1974, la ville de Strasbourg dispose d’un secteur sauvegardé couvrant, sur une surface de 73 hectares, le secteur sud de la Grande-île. Le plan de sauvegarde et de mise en valeur, s’appliquant à ce territoire, a été approuvé en 1985 et révisé en 2009. Une extension du secteur sauvegardé, déjà évoquée en 2009, est aujourd’hui en cours.

JPEG - 64.6 ko
L’Ill aux lumières © G. Engel - CUS

Outils opérationnels :

  • Réalisation de plusieurs OPAH (Opération programmée de l’habitat) depuis 1978.
  • Inventaire : L’inventaire de Neustadt est en cours de réalisation en vue de l’extension du secteur sauvegardé mais aussi d’une extension de bien inscrit au Patrimoine mondial.
  • Publications : Les musées de la ville et les archives réalisent une publication pour chaque exposition. La ville a édité une plaquette sur la Grande-île et des guides de découverte de certains quartiers.
  • Charte des façades commerciales : il existe un règlement municipal des enseignes et une charte des terrasses.
    JPEG - 70.4 ko
    Portail de la Cathédrale © G. Engel - CUS

Projets urbains

La ville de Strasbourg est engagée dans deux démarches : éco-quartier et écocité. Les premiers éco-quartiers, Brasserie Cronenbourg et Danube entre Neudorf et Esplanade sont réalisés sur des friches portuaires et/ou industrielles.
Le projet de l’écocité strasbourg-Kehl vise à établir les fondements d’une métropole durable, solidaire, attractive, ouverte sur le Rhin et sur l’Europe.

JPEG - 52.5 ko
Place Kléber et Cathédrale © G. Engel - CUS

Programmes d’action liés au cadre de vie et au développement durable

La ville et la Communauté Urbaine de Strasbourg se sont lancées, au printemps 2008, dans l’élaboration de leur Plan Climat territorial. Il s’agit d’un plan d’actions stratégiques dont l’objectif est la diminution des émissions de gaz à effets de serre.

JPEG - 41.1 ko
Les décors de l’Aubette © CUS

Outils de valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

La ville de Strasbourg, le service pédagogique des musées et l’office du tourisme assurent la valorisation et l’animation de l’architecture et du patrimoine par des ateliers thématiques, des visites guidées et des parcours dans la ville tout au long de l’année, mais aussi par des évènements ponctuels.

JPEG - 33.6 ko
Cathédrale © Alain Kauffmann – Office du tourisme de Strasbourg et sa région

En exemple :

  • Circuit au fil de l’eau par bateau-mouche autour de la Grande-île et vers le Parlement Européen.
  • Illuminations de la Cathédrale avec animations visuelles et sonores en été.
    JPEG - 60.6 ko
    Place Benjamin Zix vers Rue du Bain aux Plantes © G. Engel - CUS

Projets

Un topo guide "balades strasbourgeoises" propose 6 circuits pour découvrir plus de 300 édifices depuis le Moyen-âge jusqu’à nos jours. La mise en place d’illuminations er d’un plan lumière est en cours.

Maire et Président : Roland RIES
Centre administratif
1, parc de l’Etoile
67076 Strasbourg Cedex
T : 03 88 60 90 90
courrier strasbourg.eu
www.strasbourg.eu

Responsable local du projet : Jean-Louis BOUILLERE
Direction de la culture
6, rue du Jeu des enfants
67100 Strasbourg
T : 03 88 60 95 91
jean-louis.bouillere strasbourg.eu

Référents :
Daniel PAYOT, adjoint au maire - action culturelle et Oeuvre Notre Dame
Dominique CASSAZ, direction de la culture, mission patrimoine
dominique.cassaz strasbourg.eu

 

Haut de la page