Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

Soorts-Hossegor

PNG - 46.5 ko
Soorts-Hossegor

ZPPAUP (1998)
3 800 habitants
1 500 hectares

JPEG - 62.3 ko
Vue aérienne © J. Ph. Plantey

Ville d’accueil, Soorts-Hossegor a fait de son patrimoine naturel et architectural sa marque de fabrique. La particularité de cette commune landaise est aussi de posséder deux centres : Hossegor, la station balnéaire et Soorts, le bourg historique dont l’histoire remonte au XIe siècle.

L’histoire en bref

À la fin du XIXe siècle, Hossegor ne compte seulement que quelques maisons de pêcheurs au bord de son lac. Les habitants sont installés au cœur du village à Soorts. Muletiers, bûcherons et résiniers pour la plupart.
Le développement du quartier d’Hossegor s’amorce dans un contexte particulier : l’engouement des classes aisées pour les séjours balnéaires et climatiques. Les premiers « aventuriers » à se risquer jusqu’à ce coin de nature vierge à l’écart des hommes et oublié du temps sont des artistes et des intellectuels parisiens avec en tête Rosny jeune, Maxime Leroy, Maurice Martin et Paul Margueritte.
Mélange d’authenticité et d’élitisme, Hossegor est le résultat de cet étrange paradoxe. Une drôle d’alchimie qui s’est créée au fil du temps entre ces artistes et ces gens de la terre. Soucieux de protéger cet environnement, le petit groupe d’« écrivains-explorateurs » fonde en 1909 l’association des amis du lac qui se donnent pour mission de veiller au développement harmonieux de cette perle rare.
Dessinant comme le suggérait l’écrivain Maxime Leroy « les formes et les couleurs de la région », cinq architectes – Henri Godbarge, Louis et Benjamin Gomez, Robert Maurice et Louis Lagrange – font fleurir quelques quatre cents villas dans cette nouvelle station balnéaire. Chaque maison diffère de sa voisine mais toutes sont construites dans une unité d’expression – le style basco-landais – qui concilie technique moderne et inspiration régionaliste.
Loin de l’éclectisme architectural effréné qui caractérise les stations balnéaires, Hossegor se distingue par cette singularité.

JPEG - 45.1 ko
Le lac autour duquel naquit la station d’Hossegor © J. Ph. Plantey

Politique patrimoniale, label, procédures et outils

L’ambition urbaine d’Hossegor est marquée par un grand souci de cohérence. Dès lors qu’Hossegor sera classée station climatique dans les années trente, elle va se développer sous forme de lotissement paysager comme une cité-parc. Depuis, elle est régie par une politique de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine. Ainsi, l’abattage des arbres est soumis à un règlement du Plan Local d’urbanisme.
Le PLU stipule également que l’emploi des haies végétales est obligatoire pour délimiter les propriétés. Couleurs et architectures des villas sont conseillées… Pas d’affichages publicitaires non plus dans la ville, etc. Un architecte conseil et un architecte des bâtiments de France interviennent sur tous les dossiers et les demandes d’urbanisme.

JPEG - 29.3 ko
Les façades basco-landaises du front de mer classé ZPPAUP © J. Ph. Plantey

Présentation des outils de protection ou de gestion du patrimoine

  • Station classée commune touristique de 20 000 à 40 000 habitants.
  • Hossegor est classée site inscrit des abords de lac.
  • Le Sporting-casino (complexe pluridisciplinaire : équipement culturel et sportif) est classé à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.
  • Le front de mer est classé ZPPAUP depuis le 27 avril 1998.
  • La commune a signé une convention avec la fondation du patrimoine pour la réhabilitation des façades de la ZPPAUP.
  • Suite à l’inventaire des villas de caractère de la commune, le centre de documentation et d’archives a retenu 183 villas à l’architecture remarquable. De belles qualités architecturales, elles sont esthétiquement représentatives des différentes tendances et des mouvements architecturaux de la période de référence. Elles font l’objet dans le Plan Local d’Urbanisme d’une protection selon leur catégorie.
    JPEG - 37.9 ko
    Le Sporting-casino de style basco-landais © J. Ph. Plantey

Outils opérationnels

  • La communauté de communes MACS a réalisé un OPAH (Opération Programmée d’amélioration de l’habitat).
  • Réalisation d’un inventaire dans le cadre du recensement des maisons de caractère. Puis celui-ci a été intégré dans le PLU.
  • Publications : Suite au recensement, un ouvrage intitulé Hossegor dans la collection « Itinéraires du patrimoine » conçu comme un outil de tourisme culturel a été réalisé par la DRAC d’Aquitaine, le service régional de l’Inventaire, le centre de documentation et d’archives et la ville d’Hossegor.
  • La Maison Hargous est un espace consacré à la forêt dans lequel les promeneurs peuvent venir prendre des informations.
    JPEG - 42.1 ko
    Détails de l’architecture basco-landaise en front de mer © J. Ph. Plantey

Projets urbains

Une étude du service urbanisme est en cours pour créer une zone de protection d’un secteur valorisé d’Hossegor.
Programmes d’actions liés au cadre de vie et au développement durable : des actions ponctuelles sont menées comme la campagne de reboisement durant laquelle chaque année des plants de pins sont mis à disposition des propriétaires de Soorts-Hossegor.
Cette campagne s’inscrit dans la politique de sauvegarde du patrimoine forestier de la commune et de mise en valeur du patrimoine boisés.
Certaines réalisations dans la commune sont conçues pour répondre aux normes HQE (résidences les Arbousiers et les Corciers, la future maison de la petite enfance, etc). Avec l’aide de la fondation du patrimoine dont elle est membre, la commune envisage prochainement de réhabiliter les façades du front de mer.

JPEG - 63 ko
Mise en lumière de la passerelle en front de mer © J. Ph. Plantey

Outils de valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

Chaque été, l’office de tourisme propose une fois par semaine des visites guidées sur le thème de l’architecture, la forêt, l’ostréiculture, etc. Plusieurs expositions ont mis à l’honneur la richesse artistique d’Hossegor à travers ses artistes ou les architectes qui ont fait Hossegor.

JPEG - 42.1 ko
Le club house du golf entièrement réhabilité © J. Ph. Plantey

Projets

Un programme de conférences sur le thème de l’architecture devrait être mis en place d’ici mai 2011 avec l’aide de l’architecte conseil d’Hossegor, d’historiens, etc.

Maire : Xavier GAUDIO

Mairie
18, avenue de Paris
40 150 Soorts-Hossegor
Tél : 05 58 41 79 10
secretariat-general hossegor.fr
www.hossegor.fr

 

Haut de la page