Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

Événements du réseau

suivre la vie du site

Sarlat-la-Canéda

PNG - 46.6 ko
Sarlat-la-Canéda

Ville à secteur sauvegardé (1964, 4 868 hectares)
Ville d’art et d’histoire (2002)
10 500 Sarladais
4 713 hectares

Une véritable action culturelle s’est exprimée dès 1952 avec la création du Festival des jeux du théâtre, mettant en valeur le patrimoine architectural de Sarlat. C’est en 1991 qu’un service Musée et Patrimoine a été créé au sein de la mairie. Il mène notamment le projet de création du musée de Sarlat et du Périgord Noir. Depuis l’obtention du Label Ville d’Art et d’Histoire en 2002, des animations s’inscrivent dans la politique culturelle de la ville.

JPEG - 66.9 ko
Vue aérienne de la vieille ville, secteur sauvegardé © Lucien ROULAND

L’histoire en bref

Au sein de la région Aquitaine et du département de la Dordogne, Sarlat-la-Canéda est une ville de 10 500 habitants située entre les vallées de la Dordogne et de la Vézère, au coeur du Périgord Noir. C’est dans le vallon central de la Cuze que s’est implantée au IXe siècle l’abbaye qui est à l’origine de la ville, au point de passage obligé de la route de Limoges à Cahors. La forme de la ville est étroitement tributaire des détails du relief.

JPEG - 63.5 ko
Place de la Liberté, vue sur le clocher de la cathédrale Saint-Sacerdos © Francis LASFARGUE

Avec ses faubourgs nord et sud, Sarlat se présente sous la forme d’une "coulée urbaine" assez étroite mais longue de plus de 4 km. Le noyau historique, limité par l’ancien tracé du rempart dont les fossés furent transformés en boulevards, présente un assemblage de ruelles étroites et d’immeubles remontant la plupart au Moyen-âge et à la Renaissance. Il constitue un ensemble homogène de grande qualité, caractérisé par l’emploi d’un matériau local, la pierre calcaire du coniacien, d’une couleur ocre-jaune. Il est un témoignage précieux de l’art de bâtir dans cette région, du Moyen-âge à l’époque classique.

La politique patrimoniale et ses outils

JPEG - 75.6 ko
Hôtel Plamon, détail des baies gothiques de la rue des Consuls © Francis LASFARGUE

Projet urbain : Le noyau historique de Sarlat est protégé juridiquement depuis 1964 par la loi Malraux, au titre de laquelle il fait l’objet d’un plan de sauvegarde et de mise en valeur. Sarlat a obtenu le Label Ville d’art et d’histoire en juin 2002. Sarlat a engagé dès 1990 une politique de réhabilitation des espaces publics du secteur sauvegardé ainsi qu’un projet de redynamisation du centre ville passant notamment par la rénovation de monuments historiques et la création de services de proximité (l’ancienne église Ste-Marie fut transformée en marché couvert et l’ancienne abbaye Ste-Claire en logements HLM). Enfin, de nombreux monuments ont été restaurés avec pour certains l’intégration d’éléments d’architecture contemporaine.

JPEG - 68.2 ko
L’ancienne église Sainte-Marie © Francis LASFARGUE

Outils de protection et de gestion du patrimoine :

Sarlat, grâce à la densité et à la qualité de son patrimoine monumental exceptionnel a joué un rôle majeur dans l’élaboration de la loi Malraux sur les Secteurs Sauvegardés. Après la promulgation de cette loi du 4 août 1962, Sarlat fut l’une des dix premières villes en France choisies pour bénéficier des nouvelles dispositions législatives, c’est ainsi le 27 août 1964, le secteur sauvegardé de Sarlat est créé. Elle fut choisie pour être le premier îlot opérationnel, sorte de laboratoire expérimental pour la restauration, la rénovation et la réhabilitation d’un centre historique.

Le centre historique renferme 57 monuments historiques qui se répartissent sur 10 ha : - 7 édifices classés monuments historiques en totalité - 8 édifices classés partiellement - 5 édifices inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en totalité - 37 édifices inscrits partiellement 8 des 15 édifices classés sont détenus par la commune.

Le secteur sauvegardé assure par ailleurs une protection totale aussi bien extérieure qu’intérieure sur près de 300 immeubles (60% du patrimoine immobilier), et les immeubles non protégés sont soumis à une réglementation architecturale, un volet architectural a été imposé au PLU (article 11). Le classement en secteur sauvegardé a par ailleurs donné lieu à la définition d’un plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV).

JPEG - 109 ko
Visite pédagogique avec une guide agréée © Office de Tourisme de Sarlat

Outils de valorisation et d’animation du patrimoine : La valorisation et l’animation de l’architecture et du patrimoine de Sarlat passe par le service municipal Musée et Patrimoine dont la mission est de sensibiliser la population locale, et notamment les jeunes publics, ainsi que les touristes, à la richesse historique, architecturale et artistique de la ville. Certaines des actions se font en étroite collaboration avec l’office de tourisme de Sarlat.

Projets

JPEG - 46.8 ko
Vue générale de la ville prise depuis les coteaux de Temniac © Lucien ROULAND

Chaque année, de nombreuses actions sont mises en place avec les écoles : le contrat éducatif local en temps périscolaire, les parcours découvertes en temps scolaire, les visites pédagogiques pour les écoles extérieures… En hors saison, les samedis du patrimoine offrent ponctuellement des rendez-vous thématiques aux curieux, tandis qu’en saison la diversité des offres (visites guidées, visites spectacles, visites contées, visites théâtralisées, été des 6-12 ans) permet de satisfaire le plus large public. Enfin, la ville s’inscrit dans les programmes évènementiels nationaux avec les Journées Européennes du patrimoine, la nuit du patrimoine, les Rendez-vous au jardin, et locaux avec Les Arts en Folie, des résidences d’artistes contemporains, la fête de l’oie…

Exposition pour les 50 ans de la loi Malraux du 2 octobre au 9 novembre à la Maison de La Boétie

Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h
Entrée libre
2 visites gratuites sur le secteur sauvegardé sont organisées le mercredi 10 octobre, puis le vendredi 2 novembre à 15h.
Téléchargez la brochure ci-dessous

Maire : Jean-Jacques de PERETTI

Hôtel de ville
Place de la liberté
BP 163
24205 SARLAT Cedex
T : 05 53 31 53 31
www.sarlat.fr

Référents :
Elu : Francis LASFARGUE, adjoint à la culture et à la communication
francis.lasfargue wanadoo.fr

Animatrice de l’architecture et du patrimoine : Karine FERNANDEZ
fernandez.karine mairie-sarlat.fr

 

Haut de la page