Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

Saint-Flour

PNG - 46 ko
Saint-Flour

Pays d’art et d’histoire (2004)
17 communes
12 572 habitants
28 310 hectares

ZPPAUP sur la commune de Saint-Flour (2006)

« Dressée à la proue de son promontoire basaltique, capitale religieuse de la haute Auvergne et site militaire de première importance, Saint-Flour affiche son histoire dans ses murailles converties en habitations et dans les deux tours de sa cathédrale Saint-Pierre, qui émergent comme un drapeau. […] Aucune autre, peut-être, ne peut illustrer avec autant de vérité le concept de « ville à la campagne ». […] Le pays d’art et d’histoire de Saint-Flour présente un patrimoine double : patrimoine urbain de la ville-centre et patrimoine rural des villages, marqué par une emprise forte du monde paysan et des notes de rusticité extrême qui en font un exceptionnel conservatoire de la ruralité. Ordonnés autour d’un riche patrimoine religieux, les villages déploient leurs outils communautaires : four à pain, travail à ferrer, couderc, et leur habitat particulier formé d’immenses granges-étables accolées aux maisons. La roche volcanique de la Planèze donne une âme à ces bâtisses souvent ornées d’éléments sculptés relevant d’un art populaire savoureux. » Pierre Moulier, in Les patrimoines de France, Gallimard, p.290 et p. 292.

JPEG - 100.3 ko
Saint-Flour – Ville haute © Pierre Soissons

La Communauté de communes du Pays de Saint-Flour a engagé une importante politique en faveur du patrimoine local avec l’attribution du label PAH et l’élaboration d’une charte architecturale et paysagère intercommunale. La preuve en est aussi l’effort porté par la collectivité pour la mise en valeur de certains édifices publics comme l’ancienne église Notre-Dame/Halle aux Bleds, le traitement des voiries ou la réhabilitation du centre ancien de Saint-Flour et de la ville basse, la restauration du patrimoine rural, la requalification des entrées de ville. La volonté est donc bien de préserver le patrimoine commun et de le mettre en valeur.

Présentation des outils de protection ou de gestion du patrimoine

Après la mise en place d’un PLU en 2000, la ZPPAUP est opérationnelle depuis janvier 2006. Son périmètre prend en compte le centre ancien de la ville, les faubourgs, les perspectives majeures de Saint-Flour, les espaces naturels et les hameaux. Dossier en ligne sur le site Internet de la ville : www.saint-flour.fr/demarches... De nombreuses actions ont vu le jour grâce à des partenariats : expositions ; réunions publiques d’information ; permanences gratuites du CAUE ; formations à destination des architectes et des artisans ; fiches pratiques élaborées par le SDAP du Cantal et consultables sur le site Internet de la ville de Saint-Flour (www.saint-flour.fr/demarches...) ; visites guidées ; sensibilisation du jeune public.

JPEG - 65.1 ko
Le site d’Alleuze © Communauté de communes du Pays de Saint-Flour

Outils opérationnels :

Réalisation d’une OPAH (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat) :

  • 1re OPAH intercommunale : 1995-1997 : 341 logements réhabilités.
  • 2è OPAH : 2002-2006 : inscrite dans le cadre du respect et de la valorisation du caractère architectural du patrimoine local.
    Entre 2002 et 2006, 340 logements réhabilités dont 174 logements subventionnés pour les propriétaires bailleurs et 166 pour les propriétaires occupants. En 5 ans, 11,5 millions d’euros de travaux ont été réalisés comprenant 3 millions d’euros d’aides des fonds publics, dont 2,5 millions de l’ANAH
  • Nouvelle OPAH : 2011-2015 : l’étude pré-opérationnelle (premier semestre 2011) doit diagnostiquer les besoins touchant à l’amélioration des conditions de vie des habitants, la lutte contre le mal logement, la remise en service de logements vacants, l’amélioration de l’offre de logements et l’accueil de nouvelles populations. L’accent sera mis sur la réduction des dépenses d’énergie, l’accessibilité et les travaux de mise aux normes.

La démarche d’aide à la rénovation thermique des logements s’inscrit dans la mise en place de l’Agenda 21 engagé par la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour. Elle fait suite au protocole communal d’aide à la rénovation thermique des logements privés signé le 27 octobre 2010 par Pierre Jarlier, Jean-Louis Borloo, Valérie Létard et Dominique Braye.
Ce protocole, le premier signé en France, s’inscrit dans le cadre du programme « Habiter mieux » annoncé en janvier 2010 par le Ministère de l’Ecologie. Il sera relayé par la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour dès la phase d’animation de l’OPAH (second semestre 2011).

  • Réalisation d’un diagnostic énergétique des bâtiments intercommunaux (2009 – 2012).

Réalisation d’un inventaire

Dans le cadre de sa candidature au label Pays d’art et d’histoire, la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour a lancé, en 2003, un ambitieux programme de restauration du patrimoine, doublé d’un inventaire géo-référencé du patrimoine à l’échelle de son territoire selon une démarche scientifique inspirée des méthodes de l’inventaire de la DRAC.

JPEG - 70.2 ko
Fontaine de la Halle – Saint-Flour – Ville haute © Arnaud Frich

Publications

Programmes des animations, programmes des actions éducatives, livrets jeux thématiques, circuits touristiques et patrimoniaux (Route des mégalithes, Circuit des remparts…), découverte d’un monument (La Halle aux Bleds), itinéraires de randonnées, marque-page, affiches… Participation aux publications de l’ANVPAH et SS : le guide Gallimard, Les Patrimoines de France ; la brochure, Vivre en centre ancien

JPEG - 29.5 ko
Bibliothèque du Grand séminaire – Saint-Flour © Franck Juery

Autres projets

Le CIAP, Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (en projet) sera situé sur la commune de Saint-Flour. Afin d’assurer une diffusion sur l’ensemble du territoire, deux relais ont été créés.
Une Ecole du patrimoine à Montchamp, lieu d’expositions et d’animations de proximité.

JPEG - 36.4 ko
L’Ecole du patrimoine, à Montchamp © Communauté de communes du Pays de Saint-Flour

La Maison de site à Alleuze, regroupant 3 espaces aux fonctions différentes : un espace d’information muséographique relais du CIAP, un atelier de création artistique destiné à accueillir des résidences d’artistes et les ateliers pédagogiques du Pays d’art et d’histoire, deux gîtes à vocation touristique et culturelle.

JPEG - 40.4 ko
L’Ecole du patrimoine, à Montchamp © Communauté de communes du Pays de Saint-Flour

Projets urbains

Dans le cadre de la requalification du centre ancien, l’ancienne église Notre Dame – Halle aux Bleds (XIVe et XVe siècles) est restaurée et transformée avec la création de vitraux contemporains par l’artiste Francesco Marino Di Teana : Ce projet permet la renaissance d’un Monument Historique offrant un nouveau lieu de vie et de convivialité au cœur de la cité médiévale en accueillant de multiples animations populaires et culturelles : expositions, concerts, spectacles, colloques, conférences, marchés couverts etc. (récompense : le prix régional des Rubans du patrimoine 2009). La requalification entreprise s’étend aujourd’hui aux abords de l’édifice.

JPEG - 48.3 ko
Exposition « les 15 ans de Chemin d’art » 2008 – Halle aux Bleds – Saint-Flour © J-F Ferraton
JPEG - 56 ko
Festival des Hautes-Terres 2010 - Halle aux Bleds – Saint-Flour © J-M Peyral

Programmes d’actions liés au cadre de vie et au développement durable

La Communauté de communes du Pays de Saint-Flour s’est depuis longtemps engagée pour un développement respectueux de l’environnement, équitable et solidaire de son territoire. Pour faire face aux nouveaux défis du XXIe siècle, elle souhaite intégrer le développement durable dans l’ensemble de ses politiques publiques. C’est dans ce cadre que la Communauté de communes a inscrit dans ses statuts, par délibération en date du 12 octobre 2009, la compétence « Mise en place d’un projet territorial de développement durable de type Agenda 21 ». Pour ce faire, un diagnostic territorial a été réalisé et présenté au comité de pilotage de l’Agenda 21, composé de partenaires institutionnels, d’acteurs socio-économiques et de représentants de la société civile. Sur la base de ce diagnostic et des enjeux qui en sont ressortis, différentes thématiques de travail ont été retenues. Chacune a fait l’objet d’une commission dédiée.

  • Changement climatique et énergies propres ;
  • Urbanisme, habitat et mobilité durable ;
  • Production et consommation responsables, collectivité exemplaire ;
  • Préservation de la biodiversité et des ressources naturelles ;
  • Société de la connaissance (éducation, formation, culture, sport et loisirs) ;
  • Insertion sociale et emploi ;
  • Soutien aux filières locales et agriculture durable ;
  • Santé publique, prévention et gestion des risques ;
  • Coopération décentralisée.

En 2011, ces commissions seront réunies tout au long de l’année, afin de proposer différentes actions au comité de pilotage. Parallèlement au travail de ce comité et des commissions, une concertation va être organisée avec la population au cours de l’année 2011, afin d’associer les habitants à l’élaboration du programme d’actions. Un calendrier prévisionnel a été validé par le comité de pilotage et prévoit l’approbation du programme d’actions Agenda 21 par le conseil communautaire en décembre 2011.

JPEG - 108.1 ko
Passerelle de Chantegris – Lastic © Benoît Linero

Outils de valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

  • Programmes d’animations du patrimoine : en plus des opérations nationales liées au patrimoine et à l’architecture et de la programmation pérenne, une thématique est choisie chaque année et mise en œuvre par l’ensemble des acteurs culturels et touristiques sous la coordination du PAH. En 2010, « Laissez-vous guider par la lumière et voyagez au cœur de la couleur » ; En 2011 « les rites et légendes ».
  • Programmes jeunesse avec « l’été des 6-12 ans » et développement d’un service éducatif en partenariat avec les acteurs culturels et touristiques du territoire.
  • Expositions de photographies en plein air / regards croisés sur le patrimoine entre un Pays d’Europe et le Pays de Saint-Flour / 5e édition en 2011,
  • Expositions sur le thème du patrimoine ou de l’architecture à l’Ecole du patrimoine de Montchamp avec ateliers et visites-guidées à l’intention du jeune public et du grand public.
JPEG - 44.4 ko
Porte du four - Tanavelle © Communauté de communes du Pays de Saint-Flour

Médiation

  • Expositions : en moyenne quatre expositions annuelles en lien avec le patrimoine (dont immatériel), ou l’architecture, ou l’art contemporain, etc.
  • Signalétique : mise en place d’une signalétique Pays d’art et d’histoire aux entrées des bourgs de la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour, printemps 2011. Chaque totem reprenant un élément fort du patrimoine de la commune.
  • Ateliers, visites, conférences, balades contées, spectacles vivants, etc.
  • Communication : édition d’une brochure thématique et/ou d’une exposition associée à un livret jeu
  • Animation : en moyenne une à deux animations annuelles sur chacune de nos communes labellisées PAH.
    JPEG - 43.3 ko
    Cathédrale Saint-Pierre – Saint-Flour – Ville haute © Pierre Soissons

Projets
Projet culturel à l’échelle intercommunale en lien avec le PAH

Formations

  • Artisans : formation en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Cantal et le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine.
  • Architectes et Habitants : formation dans le cadre de la mise en place de la Z.P.P.A.U.P.
  • Elus : formation dans le cadre du « Réseau des villes Issoire, Brioude, Saint-Flour », trois villes labellisées PAH.
  • Guides conférenciers : formation continue en partenariat avec les autres VPAH d’Auvergne
  • Autre : formation de l’équipe intercommunale de restauration du patrimoine sous la conduite d’un formateur technique de l’association « Etudes et Chantiers » et en partenariat avec l’Architecte des Bâtiments de France.
JPEG - 36.9 ko
Le Pont vieux – Saint-Flour – Ville basse © Pierre Soissons

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire, Président de la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour

Communauté de communes du Pays de Saint-Flour
Village d’entreprises ZA du Rozier-Coren Saint-Flour
15100 Saint-Flour Tél : 04 71 60 56 80
contact ccpsf.fr

Animatrice de l’architecture et du patrimoine : Sandrine DAUREIL
s.daureil ccpsf.fr

 

Haut de la page