Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

suivre la vie du site

Saint-Émilion

PNG - 44.4 ko
Saint-Émilion

2199 Saint-Emilionnais
VSS : 2010

JPEG - 12.8 ko
Saint-Emilion © Ville de Saint-Emilion

Saint-Emilion se situe à 35Km au Nord-Est de Bordeaux, sur le coteau nord de la vallée de la Dordogne. La cité médiévale, riche d’un patrimoine monumental exceptionnel, se développe dans une combe, vaste amphithéâtre naturel entouré de vignes. La longue histoire viticole et religieuse de ce territoire a marqué de manière caractéristique les monuments, l’architecture et les paysages de la Juridiction de Saint-Emilion.
Le site de Saint-Emilion présente de nombreux témoignages de son histoire.
Les premières traces d’occupation humaine remontent à l’époque préhistorique. Des découvertes archéologiques attestent la présence de la culture de la vigne dès le IVe siècle. Au VIIIe siècle, un moine breton, Emilianus, choisit comme lieu de retraite Ascumbas, la combe, ancien nom de Saint-Emilion. Autour de lui se rassemble une communauté religieuse et la ville se construit au long du Moyen Age.
En 1199, Jean Sans Terre, accorde aux habitants de la ville de Saint-Emilion le droit de constituer une commune « avec tous les privilèges et libres coutumes » ; en 1289, ces privilèges sont étendus aux huit communes environnantes formant ainsi la Juridiction de Saint-Emilion.
Le territoire de la Juridiction de Saint-Emilion qui correspond aujourd’hui à la Communauté de Communes est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité au titre des paysages culturels depuis le 5 décembre 1999.
Saint-Emilion, ville fortifiée avec un mur d’enceinte ponctué de 6 portes, dont une seule subsiste intacte, et articulée à la rupture de pente symbolisée par la présence de l’Eglise Monolithe, se partage entre deux secteurs : la cité administrative et religieuse lieu du pouvoir, en haut, le lieu artisanal et autrefois populaire de la ville basse.
La majeure partie des monuments et édifices exceptionnels se situe dans la ville haute. A part la rue Guadet créée en 1870, véritable césure Nord-Sud dans l’ensemble urbain, les rues résultent, à quelques aménagements près au XIXe siècle, de la structure médiévale : un réseau de voies menant des portes aux divers quartiers et d’escalettes et de tertres permettant la communication entre la ville haute et la ville basse. En comparant un plan cadastral du début du XIXe siècle et le plan cadastral actuel, on constate que le volume bâti a sensiblement augmenté : maisons privées, garages ou ateliers dans la ville basse et les gradins rocheux ; édifices administratifs ou de commerce dans la ville haute et le long de la rue Guadet.
L’extension récente de Saint-Emilion s’est faite au nord du bourg, aux abords de quelques châteaux et sur les hameaux.

POLITIQUE PATRIMONIALE, LABEL, PROCEDURES ET OUTILS

La prise de conscience patrimoniale sur le territoire de Saint-Emilion débute au XIXe siècle avec le classement de l’Eglise Collégiale en 1840. Aujourd’hui, cette commune possède 15 monuments protégés parmi les plus insignes de la région Aquitaine et trois sites classés en 1935 et 1936. La politique patrimoniale s’est poursuivie au XXe siècle par l’établissement de documents d’urbanisme sur tout le territoire de la Juridiction de Saint-Emilion, le PSMV étant le dernier mis en place.

Ces documents d’urbanisme sont les garants réglementaires des engagements de préservation et de valorisation du patrimoine paysager et architectural de la Juridiction de Saint-Emilion inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco.

PSMV plan de sauvegarde et de mise en valeur
Le secteur sauvegardé de Saint-Emilion crée par arrêté ministériel du 4 août 1986 couvre une surface de 29Ha64 :

  • l’ensemble du bourg fortifié dans la limite externe du système en place, fossés et contrescarpe
  • les abords en faubourg du nord et du sud du bourg dont les dispositions présentent des possibilités d’aménagements potentiels et dont l’évolution est étroitement liée au bourg.
    Le PSMV a été approuvé le 21 septembre 2010.
    JPEG - 13.1 ko
    Le Clocher © Ville de Saint-Emilion

PPRMT plan de prévention des risques mouvements de terrain
Un PPRMT, prescrit en avril 2005 par arrêté préfectoral, est en cours d’étude afin de prendre en compte les carrières présentes sur ce site du point de vue risque mais aussi du point de vue patrimonial. Le secteur sauvegardé se trouve dans le périmètre du PPRMT.

POS : plan d’occupation du sol et PLU plan local d’urbanisme
Le reste du territoire communal Saint-Emilionnais est couvert par le POS dit POS campagne, approuvé en février 1988. Ce POS est en cours de transformation en PLU depuis juillet 2001. Il réglemente le droit au sol sur l’ensemble de la commune, sauf sur le secteur sauvegardé.

ZPPAUP de la Juridiction de Saint-Emilion zone de protection du paysage architectural urbain et paysager
La ZPPAUP créée en octobre 2007 couvre tout le territoire de l’ancienne Juridiction de Saint-Emilion. Elle a pour objectif de conserver l’unité architecturale et paysagère du site.
Un Collège des Sages, constitué en décembre 2008 et composé d’élus, de professionnels de la viticulture, de l’urbanisme et du paysage, traite les dossiers sensibles pouvant avoir un impact sur l’équilibre et la cohérence territoriale de la Juridiction avant leur transmission à l’Architecte des Bâtiments de France. Il est une des garanties de la mise en œuvre de la ZPPAUP.

Les communes de la Juridiction de Saint-Emilion
Les communes de Saint-Etienne de Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent des Combes, Saint-Pey d’Armens et Vignonet sont dotées de cartes communales depuis 2007, celles de Saint-Christophe des Bardes et Saint-Sulpice de Faleyrens d’un POS et d’un PLU.

Patrimoine mondial de l’Humanité
En décembre 1999, l’Unesco inscrit le territoire de l’ancienne Juridiction de Saint-Emilion qui correspond aujourd’hui à la Communauté de Communes (CDC) au Patrimoine Mondial de l’Humanité au titre des paysages culturels, reconnaissant ainsi la valeur exceptionnelle d’un ensemble architectural de grande qualité et d’un paysage illustrant plusieurs périodes significatives de l’histoire humaine.

Charte patrimoniale de l’ancienne Juridiction de Saint-Emilion
La Charte Patrimoniale, signée en juillet 2001 par les huit communes de la Juridiction, est un document collectif sur la notion et le contenu du paysage culturel inscrit par l’Unesco. Elle permet la programmation d’actions fédérées en vue de la mise en place d’un plan de gestion qui implique des moyens humains, financiers et réglementaires.

JPEG - 18.4 ko
Restauration du Couvent des Cordeliers © Ville de Saint-Emilion

VALORISATION ET ANIMATION DU PATRIMOINE

Le service d’urbanisme de la ville de Saint-Emilion et le service du patrimoine et aménagement et protection de l’espace de la CDC, en liaison avec la DRAC et le SDAP (Architecte des Bâtiments de France), sont chargés de la protection et de la valorisation du patrimoine dans le respect de la cohérence territoriale.

L’Office de Tourisme de la Juridiction de Saint-Emilion organise des visites ayant pour thèmes les monuments, les vignobles et les paysages. Des animations et visites dédiées aux enfants leur permettent de découvrir l’histoire et le patrimoine de façon ludique.

Aménagement des bords de Dordogne en association avec la CDC du Brannais afin de se réapproprier la rivière Dordogne.

Journées du Patrimoine : cheminement le long des rues pour découvrir les immeubles restaurés et visites gratuites des monuments proposées aux habitants et touristes.

Unesco Rallye Tour de la Juridiction : circuit de découverte des richesses des huit communes, réservé aux habitants de la Juridiction.

Saint Emilion Unesco Randotour : organisé à l’occasion des Journées portes ouvertes des châteaux Saint-Emilionnais, permettant à des centaines de randonneurs de parcourir les paysages de la Juridiction.

JPEG - 4.8 ko
Nuit du Patrimoine © Ville de Saint-Emilion

PROJETS

En complément du PSMV, une réflexion sur l’occupation du domaine public est engagée afin de préserver un équilibre entre animation commerciale, respect des habitants et harmonisation du paysage urbain.
En partenariat avec la CDC, le Centre de recherche Ausonius (Université Bordeaux III) et le Service régional de l’Archéologie entreprennent l’Inventaire du bâti médiéval et l’Atlas Historique de Saint-Emilion et sa Juridiction à partir de décembre 2010.

JPEG - 13.7 ko
Tertre de la Cadène © Ville de Saint-Emilion

Maire de Saint-Emilion et Président de la Communauté de Communes de la Juridiction de Saint-Emilion : Bernard LAURET

Hôtel de Ville
6 place Pioceau
33330 Saint-Emilion
Tél : 05 57 24 72 09
accueil ville-stemilion.fr
www.saint-emilion.org

Référents :

Elue :
Catherine VAUTHIER, conseillère municipale
accueil ville-stemilion.fr

Professionnelle :
Valérie BARGE, service de l’urbanisme
valerie.barge wanadoo.fr

 

Haut de la page