Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

Événements du réseau

suivre la vie du site

Pau

PNG - 46.2 ko
Pau

ZPPAUP (2007, 517 hectares)
84 000 Palois
3 200 hectares

JPEG - 53 ko
Les toits de Pau © D. Guilhamassé, 2010

La diversité en héritage
Du château qui a vu naître Henri IV au stade d’eaux-vives sur le Gave, sans négliger les belles villas de l’époque de la villégiature du XIX ème siècle, le patrimoine architectural palois permet d’appréhender la manière dont la ville s’est construite au carrefour d’influences multiples. Par ailleurs, la ville est ponctuée d’espaces verts, parcs et jardins remarquables, qui contribuent à la beauté du cadre de vie et sont autant de patrimoines protégés. Mais Pau est aussi un formidable balcon sur les Pyrénées, et son panorama des Horizons Palois constitue un formidable patrimoine paysager à valoriser.

JPEG - 37.7 ko
Les toits de Pau © D. Guilhamassé, 2010

Parce qu’il est vécu, parce qu’il fait partie intégrante de l’identité d’une ville et de ses habitants, le patrimoine comporte indéniablement un part sentimentale et identitaire. Cette conception résolument sensible et modernisée du patrimoine prend en considération aussi bien les monuments emblématiques que les traditions et coutumes ou les paysages qui constituent ce que l’on nomme le « patrimoine immatériel ». La culture locale dans ses multiples manifestations et expressions, de la langue aux chants ou encore aux savoir-faire, compose à part entière ce que l’on nomme le patrimoine immatériel. Qu’il soit gourmand dès lors que l’on s’attache à la gastronomie, festif lors du Carnaval Biarnés ou au carrefour de l’Occitanie lors d’Hestiv’Oc, ce patrimoine immatériel s’exprime et contribue de façon majeure à l’identité locale.
Mais Pau se révèle aussi par sa modernité, très présente à partir des années 1970 à travers les constructions avant gardistes du campus universitaire dessiné par Grézy ou encore des ensembles collectifs de Sarragosse de l’architecte Rémondet. La ville poursuit sa quête de modernité en favorisant la création architecturale dans les projets très contemporains du nouvel hôtel du département ou de la construction de la médiathèque à dimension régionale « André Labarrère » en cœur de ville.
Parlementaire, royale, cosmopolite, splendide terrasse, mais aussi très contemporaine, Pau Porte des Pyrénées est tout cela à la fois.

JPEG - 32.7 ko
Le château de Pau mis en lumière par Skerzo et l’hôtel Gassion depuis les berges du Gave © D. Guilhamassé, 2011

Présentation des outils de protection ou de gestion du patrimoine

Une démarche active d’étude, de conservation, de valorisation et de soutien à la qualité architecturale et au cadre de vie est en marche depuis 2007 avec l’instauration d’une ZPPAUP. Depuis, le programme « Cœur de Ville », le démarrage des Ateliers de la cité, ou les démarches de « Ville Éducatrice » et de l’Agenda 21 dessinent les contours de cette ambition dont la revitalisation du centre-ville est un des emblèmes les plus visibles. Pour encadrer les projets et accompagner les mutations urbaines, des outils sont mis en place par la ville de Pau.

Outils opérationnels :

  • Une ZPPAUP très étendue dont le périmètre prend en considération tous les patrimoines, du Château aux ensembles collectifs du XXème siècle. Sa révision en vue d’une transformation en AVAP est en cours.
  • La réalisation d’une OPAH-RU (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat de Renouvellement Urbain).
  • Un inventaire du patrimoine bâti (avec le soutien du service régional de l’inventaire et du Conseil régional d’Aquitaine).
  • L’élaboration d’une charte devantures et des enseignes commerciales .
  • Une OPATB (Opération Programmée d’Amélioration Thermique des Bâtiments) et un volet efficacité énergétique à l’étude.
  • L’Agenda 21 : lancé en juin 2009, il est avant tout une démarche collective entre l’ensemble des élus, les services et les acteurs de terrain. Son objectif est de structurer une politique de développement durable pour le territoire et de rendre cohérente l’action publique locale. Cinq défis sont à relever :
    • Défi 1 : Permettre à chaque habitant d’agir en faveur du développement durable
    • Défi 2 : Promouvoir des modes de production et de consommation responsables
    • Défi 3 : Lutter et s’adapter au réchauffement climatique
    • Défi 4 : Créer les conditions d’un mieux-vivre ensemble
    • Défi 5 : Concilier nature et développement urbain

Projets urbains

Aujourd’hui, la ville de Pau s’est engagée dans un important travail de reconfiguration de ses quartiers : quartier République avec le chantier en cours de la Médiathèque Intercommunale à dimension Régionale, la restauration de l’immeuble de la Miséricorde pour l’implantation de l’ESAC (Ecole Supérieure des Arts et de la Communication) , le projet de rénovation du Foirail, du Hédas, la requalification de l’habitat social dans le quartier du Hameau et à plus long terme le projet de requalification de la friche industrielle, « Porte des Gaves » et de la perspective sur les coteaux et Pyrénées dénommée « Horizons palois ».

Programmes d’actions liés au cadre de vie et au développement durable

Lancé en Juin 2009, l’Agenda 21 est avant tout une démarche collective, réalisée avec l’ensemble des élus, des services et des acteurs de terrain. Son objectif est de structurer une politique de développement durable pour le territoire et de rendre cohérente l’action publique locale. Cinq défis ont été retenus

  • Défi 1 : Permettre à chaque habitant d’agir en faveur du développement durable
  • Défi 2 : Promouvoir des modes de production et de consommation responsables
  • Défi 3 : Lutter et s’adapter au réchauffement climatique
  • Défi 4 : Créer les conditions d’un mieux-vivre ensemble
  • Défi 5 : Concilier nature et développement urbain
    JPEG - 41.2 ko
    L’Usine des tramways réhabilitée qui accueille désormais les Archives communautaires et la chapelle des Réparatrices, transformée en auditorium pour le Conservatoire © D. Guilhamassé, 2010
JPEG - 64.9 ko
© C. Cousin

Les chantiers du patrimoine

Des actions ont déjà été réalisées, à l’image des réhabilitations et des réaffectations de sens – essentiellement dans le sens de la création d’équipements culturels – de la chapelle des Réparatrices devenue le nouvel auditorium du Conservatoire départemental de Musique et de Danse, de la chapelle de la Persévérance, transformée en lieu d’exposition pour les artistes amateurs ou encore l’ancienne l’Usine des tramways qui accueille désormais les archives communautaires et la Direction de la Culture de la Ville et de la Communauté d’Agglomération.

D’autres chantiers sont à l’œuvre, comme le projet du couvent de la Miséricorde qui va accueillir l’École supérieure des Arts Pyrénées (ESAP), alliant conservation patrimoniale et création architecturale, la restauration des vitraux Mauméjean des églises Notre-Dame et Saint-Jacques, qui devrait par ailleurs retrouver ses deux flèches à la fin de l’année 2012.

JPEG - 54.9 ko
Le retour de la flèche ouest de l’église Saint-Jacques le 8 décembre 2012 © C. Dufau

Le Pavillon des Arts, anciens bains et casino, poursuit sa cure de jouvence depuis septembre 2011 et devrait accueilli les locaux du futur CIAP.

Le label, un outil au service d’une politique de la Ville

Le label Ville d’art et d’histoire est un outil au service d’une politique publique de la Ville qui se situe au carrefour des enjeux culturels, patrimoniaux et urbains. Il affiche l’objectif principal de mettre en synergie les acteurs et l’offre culturelle pour dynamiser et donner du sens à la politique patrimoniale menée par la collectivité. La Mission Valorisation de l’architecture et des patrimoines a pour vocation de faire vivre ce label et plus encore, de donner de la lisibilité et de la cohérence à la politique patrimoniale.

8 thématiques majeures sont identifiées et encadrent la mise en œuvre du label :

  • Portrait de ville : une ville en mouvements
  • L’axe du pouvoir du Château à la place Clemenceau : héritages et continuité
  • La villégiature : ville mondaine et ville des sports
  • La ville industrielle et populaire
  • La diversité religieuse en héritage
  • « A Pau qu’ei… » (c’est à Pau et nulle part ailleurs) : patrimoine immatériel et cultures béarnaises, occitane, gasconne… et d’ailleurs !
  • De la ville jardin à la ville belvédère : patrimoines et paysages
  • La ville contemporaine, XXème-XXIème : imaginer la ville de demain

Mais le label n’est pas une fin en soi : il est l’expression d’une dynamique basée sur le renouvellement de la politique culturelle et patrimoniale dans un contexte de reconfiguration territoriale. C’est donc un véritable outil au service du rayonnement du territoire, tant pour Pau que pour les villes alentours associées à des thématiques communes comme celles de la villégiature, du pyrénéisme ou encore liées à l’identité du Béarn.

La démarche patrimoniale

Le label Ville d’Art et d’Histoire à Pau, c’est :

  • une démarche scientifique ;
  • une démarche éducative ;
  • une ouverture vers tous les publics ;
  • le levier de la promotion d’un tourisme culturel et urbain original et de qualité.

Trois publics cibles sont concernés : les habitants, le jeune public et les visiteurs.

Les axes du label

1. Bâtir le socle de connaissances
Pour mieux connaître tous ses patrimoines, la Ville mène depuis 2010 une étude d’inventaire du patrimoine bâti jamais réalisée, en lien avec le Conseil Régional d’Aquitaine par le biais du Service de l’Inventaire. De plus, des inventaires thématiques sont aussi engagés en fonction des nécessités du terrain (statuaire, cimetière urbain, objets mobiliers). Ces connaissances sont une base indispensable à toute action de valorisation à venir.

2. Conserver/protéger/restaurer
Dans la suite logique de la chaîne patrimoniale, ces inventaires servent non seulement à la connaissance mais sont également nécessaires pour déterminer les choix de la collectivité en matière de protection, de conservation et de restauration des patrimoines. Les chantiers du patrimoine sont menés avec le soutien de divers partenaires, notamment la Fondation du Patrimoine qui subventionne par exemple la rénovation en cours du Pavillon des Arts qui devrait accueillir le futur CIAP.

3. Animer et transmettre
Depuis que la Ville s’est engagée dans une démarche active de valorisation des patrimoines, elle a développé une programmation enrichie progressivement à destination des habitants et du jeune public. Elle a mis en place différentes opérations de médiation afin de sensibiliser les Palois au patrimoine et au projet urbain.
Mais la médiation patrimoniale ne se contente pas d’événementiel : elle a aussi pour objectif d’accompagner dans la durée le projet urbain afin d’en donner les clés de lecture aux habitants.

Projets

La vie du label

  • Réalisation d’une programmation annuelle Ville d’art et d’histoire d’actions d’animation et de médiation : conférences, balades urbaines, chantiers du patrimoine, événementiels nationaux (Rendez-vous aux jardins, Journées Européennes du Patrimoine), formations (enseignants, techniciens)
  • Mise en place du service éducatif Ville d’art et d’histoire
  • Création du Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine au Pavillon des Arts (2014)
  • Démarche en d’élargissement vers un Pays d’art et d’histoire (2015)

Projet urbain

  • Reconfiguration du quartier République avec le chantier en cours de la Médiathèque Intercommunale à dimension Régionale, la restauration de l’immeuble de la Miséricorde pour l’implantation de l’ESAP (École Supérieure des Arts-Pyrénées)
  • La revitalisation du Hédas et du centre-ville
  • La renouvellement urbain dans le quartier du Hameau
  • A plus long terme le projet de requalification de la friche industrielle « Porte des Gaves » et du territoire des « Horizons palois ».
JPEG - 47.5 ko
Le panorama des Horizons Palois depuis le Boulevard des Pyrénées © J. Boustingorry, 2012

Maire : Martine LIGNIERES-CASSOU

Hôtel de ville
Place Royale
BP 1508
64036 PAU
Tél : 05 59 27 85 80

www.pau.fr
Le blog de la Ville d’art et d’histoire : http://patrimoines-ville-pau.blogsp...

Référents :
Elue : Hélène LEROU-POURQUE, adjointe à la Culture
h.leroupourque ville-pau.fr

Professionnels :
Caroline COUSIN, Directrice de la mission Valorisation de l’architecture et des patrimoines
c.cousin ville-pau.fr
Julie BOUSTINGORRY, Chargée de mission j.boustingorry ville-pau.fr

1,Boulevard des Pyrénées
Pavillon des Arts
64 000 PAU

Isabelle GARRIGUES, architecte de la ville responsable de la ZPPAUP
i.garrigues ville-pau.fr

Documents joints

 

Haut de la page