Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

suivre la vie du site

Oloron-Sainte-Marie

PNG - 44.4 ko
Oloron-Sainte-Marie

AVAP (2016, 540 hectares dont 86 en zone historique)
Ville d’art et d’histoire (2006) appartient aujourd’hui au Pays d’art et d’histoire Pyrénées béarnaises
11 000 Oloronais
6 844 hectares

Capitale du Haut-Béarn blottie au pied des Pyrénées, Oloron-Sainte-Marie est l’une des deux sous-préfectures du département des Pyrénées-Atlantiques et compte environ 11 000 habitants. Cité bimillénaire, elle peut s’enorgueillir d’un patrimoine architectural et naturel extrêmement riche et varié réparti sur trois quartiers historiques.

JPEG - 13.4 ko
Bord de gave © Ville d’Oloron-Sainte-Marie

L’histoire en bref

Durant l’Antiquité, la cité connue sous le nom d’Iluro apparait comme l’une des douze villes de Novempopulanie. Elle se développe de part et d’autre du gave d’Aspe. En 506, Gratus, premier évêque connu d’Oloron, assiste au Concile d’Agde ; il deviendra Saint-Grat dont la légende se relate encore. Les grandes invasions plongent pourtant Iluro dans l’oubli. Vers 1058, l’évêque Etienne de Lavedan s’installe sur la terrasse alluviale où se dresse une chapelle dédiée à la Vierge ; le vicomte Centulle V le Jeune bâtit de son côté une nouvelle ville d’Oloron sur l’ancien oppidum romain. Ainsi, les deux villes se développent : Oloron, cité vicomtale et Sainte-Marie, l’épiscopale. Ces deux cités rivales furent finalement réunies le 18 mai 1858, Napoléon III imposant ainsi l’unité originelle d’Iluro.

JPEG - 42.5 ko
Creperie Saint-Pierre © Ville d’Oloron-Sainte-Marie

La politique patrimoniale et ses outils

Outils de protection ou de gestion du patrimoine

Pour la gestion et la sauvegarde de ses patrimoines, la ville d’Oloron Sainte-Marie s’est dotée de plusieurs outils d’urbanisme.

  • L’Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP) remplacera officiellement en septembre 2016 la ZPPAUP de 2003, avec suivi mensuel des dossiers par l’Architecte des Bâtiments de France. La zone, divisée en sous-secteurs, couvrait alors 86 ha. Sa mise en place a fait l’objet d’une sensibilisation spécifique à destination des habitants.
  • Le Plan Local d’Urbanisme (PLU), mis en révision en 2005, a été adopté en 2012.

AVAP - Promenade urbaine - Notre Dame

Les permis de construire délivrés dans la zone archéologique sont étudiés par le Service Régional d’Archéologie en Aquitaine, et peuvent faire l’objet de sondages voire de fouilles archéologiques suivis par le service municipal. (Carte archéologique)

L’inventaire des objets mobiliers communaux réalisé en 2001 a permis de montrer la richesse du fonds religieux et leur mise en valeur.

Des expositions temporaires thématiques sont présentées chaque année à la Maison du Patrimoine et à la Crypte Notre-Dame.

L’étude d’une signalétique routière est en cours, en collaboration avec le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques.

Une réflexion est également engagée concernant une signalétique piétonne, et mettant en relation les services de la Mairie, de l’Office de Tourisme intercommunal et du Pays d’art et d’histoire.

Dans le cadre de sa politique patrimoniale, Oloron Sainte-Marie met en place la campagne « Osez les Musées » depuis 2014 : chaque été, du 1er juillet au 31 août, les quatre musées municipaux de la ville bénéficient d’une entrée libre et gratuite pour tous. La commune participe également à toutes les manifestations européennes et nationales, portées par le Ministère de la Culture et de la Communication.

AVAP - Promenade urbaine - Sainte Marie

La Villa du Pays d’art et d’histoire vous accueille également à Oloron Sainte-Marie, au cœur des Pyrénées béarnaises. Véritable Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine, elle permet de comprendre le territoire et partir à sa découverte. (Expositions permanentes et temporaires à destination du grand public). Un atelier pédagogique, développé par la médiatrice culturelle du service éducatif, vous propose des parcours-découverte et des ateliers à destination des plus jeunes.

Des visites de groupe sont proposées par l’Office de Tourisme du Piémont oloronais sur le territoire de la communauté de communes. Le cycle de conférences thématiques « Culture d’hiver » est organisé par l’association Trait d’Union, avec le soutien de la commune.

Le cycle de conférences thématiques « Culture d’hiver » est organisé par l’association Trait d’Union, avec le soutien de la commune.

JPEG - 103 ko
© Ville d’Oloron-Sainte-Marie

Le cœur historique de la ville médiévale, situé sur la butte Sainte-Croix entre les gaves d’Aspe et d’Ossau, est inscrit sous la loi de protection de 1930, depuis le 21 janvier 1980. Répertoriée Site Majeur d’Aquitaine, Oloron Sainte-Marie est labellisée Ville d’art et d’histoire en 2006. Pourvue d’un patrimoine architectural, archéologique et naturel exceptionnel, la commune travaille à la valorisation des biens dont elle est propriétaire, mais aussi des lieux publics : mise en place d’un plan lumière, enrichissement patrimonial des espaces publics, maintien d’une politique d’urbanisation raisonnée et codifiée.

La cathédrale Sainte-Marie (XIIe – XVIIIe) est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco, au titre du Bien Culturel « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France » depuis 1999. Son architecture romano gothique en fait l’un des fleurons du département. Son porche sculpté, réputé en Aquitaine, fait à lui seul sa renommée.

Projets

JPEG - 81.4 ko
© Ville d’Oloron-Sainte-Marie

Dans le cadre de sa politique de valorisation patrimoniale et culturelle, Oloron Sainte-Marie mène une réflexion globale en matière d’aménagement et d’équipements structurants.

La Confluence, zone de rencontre des gaves d’Aspe et d’Ossau, est aménagée autour de la médiathèque des Gaves, équerre d’argent 2010, et de la Villa du Pays d’art et d’histoire, inaugurée à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2015. Il s’agit d’une réhabilitation de friches industrielles visant à faire de ce lieu un carrefour patrimonial et culturel.

Un programme d’enrichissement patrimonial des espaces publics est en cours depuis juin 2014, visant à sensibiliser un public local à la richesse de son cadre de vie. Y seront associés plusieurs parcours d’interprétation permettant la découverte du patrimoine local.

Située à la croisée des voies d’Arles et du Piémont, Oloron Sainte-Marie aura également à cœur de mettre en valeur la thématique jacquaire au sein de ses infrastructures.

Une expérience virtuelle n’en est pas moins réelle : Oloron Sainte-Marie développe une médiation numérique par l’intermédiaire des réseaux sociaux.

Point de vue - Rue Dalmais

Maire : M. Hervé LUCBEREILH

Hôtel de Ville
Place Clémenceau
BP 138
64 404 Oloron Sainte-Marie

Tél : 05 59 39 99 99
www.oloron-ste-marie.fr

Référents :
Elu :
David CORBIN, conseiller délégué à la culture et au patrimoine

Animatrice de l’Architecture et du Patrimoine : Alix BASTIAN

Référent du service patrimoine municipal :
patrimoine oloron-ste-marie.fr

 

Haut de la page