Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

Dijon

PNG - 46.4 ko
Dijon

Secteur sauvegardé (1966, 97 hectares)
151 504 Dijonnais
4 151 hectares

JPEG - 72.3 ko
Vue aérienne du centre © AGUID

Dijon associe un patrimoine exceptionnel à un développement urbain harmonieux. Au coeur d’un bassin de 370 000 habitants, la ville concilie art de vivre, culture, patrimoine et développement économique à destination des Dijonnais, des étudiants de son université et des touristes.

JPEG - 52.2 ko
Palais des Etats et tour Philippe de Bon © Philippe Bornier, Ville de Dijon

L’histoire en bref

JPEG - 53.7 ko
Réaménagement de la place de la Libération © Ludovic Charron, Ville de Dijon

La ville se développe autour d’un castrum gallo-romain établi au IIIe siècle. Elle doit sa richesse architecturale à deux grandes périodes : celle des grands ducs de Bourgogne, entre 1363 et 1477, donne naissance au palais des ducs et à de nombreuses demeures nobles et bourgeoises ; celle du parlement de Bourgogne, du XVIe au XVIIIe siècle, préside à des aménagement urbains remarquables (palais des Etats, place royale, parc de la Colombière) et au développement d’une centaine d’hôtels particuliers construits par les parlementaires.

JPEG - 60.6 ko
Architecture art nouveau, place Grangier, architecte Louis Perreau © Philippe Bornier, Ville de Dijon

Le troisième grand élan que connait la ville est donné par le passage du chemin de fer (ligne Paris-Lyon – Marseille) au milieu du XIXe siècle qui déclenche le développement industriel et urbain de Dijon et son débastionnement.

La politique patrimoniale et ses outils

JPEG - 110.8 ko
Toiture de l’hôtel de Vogüé, détail © Ville de Dijon

La politique d’urbanisme et du patrimoine :

La politique d’urbanisme et du patrimoine de Dijon concerne la ville dans sa globalité : le cœur historique constitue un secteur sauvegardé, le reste de la ville bénéficie d’un inventaire du patrimoine intégré dans l’éco-PLU, elle concerne également le patrimoine dans toutes ses acceptions : patrimoine bâti et non bâti, patrimoine en création dans les domaines de l’urbanisme, de la culture et de la société.

JPEG - 71.5 ko
Le Puits de Moïse, sculpture de Claus Sluter– détail © Ville de Dijon
  • Secteur sauvegardé : PSMV sur les 97 Ha du centre ancien, délimité par les boulevards qui ont remplacé l’ancienne enceinte fortifiée, approuvé en 1990.
  • Eco-PLU pour le territoire global de la ville approuvé en 2010
  • Inventaire communal réalisé dans le cadre de l’éco-PLU
    JPEG - 73.1 ko
    Rue Verrerie © Ville de Dijon

Projets

JPEG - 54.5 ko
Mise en lumière du Palais des Ducs et des États de Bourgogne, place de la Libération © Philippe Bornier, Ville de Dijon
  • Adhésion au projet de classement sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO des « Climats de Bourgogne », aux côtés des intercommunalités de Beaune, Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin.
    JPEG - 60.1 ko
    Rue Rameau, perspective sur l’église Saint-Michel © Ludovic Charron, Ville de Dijon

Maire : Alain MILLOT

BP 1510
21033 DIJON cedex
Tél : 03 80 74 51 51

www.ville-dijon.fr

Référents :
Jean-Pierre GILLOT, chargé de mission
jpgillot ville-dijon.fr

Animatrice de l’architecture et du patrimoine : Marion MASSON
mmasson ville-dijon.fr

 

Haut de la page