Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

Événements du réseau

suivre la vie du site

Carcassonne

PNG - 46.2 ko
Carcassonne

Secteur sauvegardé (en cours d’approbation, 63,8 hectares)
46 639 Carcassonnais
6 480 hectares

Carcassonne, ville de 46 500 habitants, est située au cœur du triangle Toulouse/Montpellier/Barcelone, à la croisée de deux grands axes de communication remontant à la plus haute Antiquité : de l’Atlantique à la Méditerranée et des Cévennes aux Pyrénées.

JPEG - 28.2 ko
Vue aérienne © Ville de Carcassonne

L’histoire en bref

Vers 800 avant JC, on constate une première occupation et des traces d’habitat à Carsac, colline située au sud de la Cité. Au VIe siècle avant J.-C., des hommes occupent un oppidum sur la butte actuelle de la Cité. Après les Volques Tectosages vers 300 avant JC, Carcaso devient le chef lieu de la "Colonia Julia Carcaso", ville romaine déjà fortifiée. Wisigoths, Francs, Sarrasins occupent la Cité au fur et à mesure des invasions des IVe et Ve siècles. En 1067, la ville passe dans la famille des Trencavel. Deux bourgs entourent alors la Cité, le bourg Saint-Michel au sud, et, au nord, le bourg Saint-Vincent Des constructions nombreuses entourent la Cité ainsi que des vignes, des jardins potagers et des pâtures. A l’intérieur de la ville, on trouve les maisons des nobles seigneurs, le château du vicomte, le palais de l’évêque et la cathédrale Saint-Nazaire, achevée vers le premier tiers du XIIe siècle. La ville est riche, forte de ses 3 000 à 4 000 habitants. Après la croisade dirigée par le pape Innocent III, Simon de Montfort devient le nouveau vicomte de Carcassonne. En 1226, le roi Louis VIII incorpore Carcassonne au domaine royal. Après l’échec de la reconquête de la Cité par le dernier des Trencavel, les faubourgs de Carcassonne furent rasés, la population, exilée, ne put revenir que 7 années plus tard (en 1247) pour fonder la Ville Basse dite la « Bastide Saint-Louis » qui obtiendra le titre de « ville » octroyé par les Etats du Languedoc en 1582. Désormais les deux villes vont vivre en parallèle.

JPEG - 16 ko
L’une des portes de Carcassonne © Ville de Carcassonne

Pendant la Guerre de Cent Ans (1355), la ville est ravagée et incendiée par les troupes du Prince Noir. Après le Traité des Pyrénées et l’annexion du Roussillon à la France, la Cité perd sa fonction militaire et tout intérêt stratégique. Le développement de l’industrie drapière dans la ville fait pousser les hôtels particuliers des familles enrichies, un peu partout en ville au cours du XVIIe siècle. Les 2 communautés de Carcassonne, Cité et Ville Basse fusionnent en 1800. En 1802, l’Evêché est transféré en Ville Basse, Saint Nazaire perd son titre de cathédrale au profit de Saint-Michel. En 1810, le Canal du Midi est détourné, et passe enfin en centre ville. La Ville Basse se transforme et s’enrichit tandis que la Cité s’enfonce doucement dans l’oubli. En 1849, la Cité, enfin sauvée de la démolition et des ravages du temps, est classée Monument Historique, les travaux de restauration menés par Viollet-le-Duc peuvent commencer.

JPEG - 20.4 ko
Rue de Carcassonne© Ville de Carcassonne

La politique patrimoniale et ses outils

La politique d’urbanisme et du patrimoine :

  • Secteur sauvegardé de 36,9 ha (95 îlots et 1583 parcelles, 28 immeubles protégés au titre des Monuments historiques, 968 parcelles contenant des bâtiments d’intérêt patrimonial), études et conception du PSMV par M. MELISSINOS (approbation en cours…) crée le 3 octobre 1997 (JO du 14 octobre 1997).
  • Opération Grand site en cours sur le site classé de la « Cité médiévale ».

Planification :

  • Révision du PLU en cours (PADD approuvé en mai 2006), PLH d’agglomération approuvé, SCOT d’agglomération en cours.

- Projet de rénovation urbaine (financé par l’ANRU) des quartiers de La Conte et d’Ozanam en cours de négociation, ZUS du Viguier.

- PPRI et PEB arrêtés par anticipation.

Label de valorisation et d’animation du patrimoine :

  • Deux sites inscrits au Patrimoine Mondial : La Cité Médiévale et le Canal du Midi

Equipements culturels

La Maison de l’Habitat, située 30 rue Aimé Ramond conseille et oriente les propriétaires et les investisseurs dans leur projet de réhabilitation. Elle fournit une information complète, un soutien administratif et technique, des informations sur les aides publiques, une simulation du financement, une aide au montage et au suivi des dossiers de demande de subvention, Elle instruit les permis de construire et les déclarations de travaux. maisonhabitat mairie-carcassonne.fr

La Bastide Saint-Louis, flanquée de deux sites classés au Patrimoine Mondial : la Cité Médiévale et le Canal du Midi, est riche de nombreux monuments classés ou inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques.

Protéger le patrimoine, lui rendre son authenticité mais aussi réinvestir le centre historique de la Ville, faire venir de nouveaux résidents, maintenir les commerces de proximité sont les préoccupations majeures de la politique menée par la municipalité à travers trois dispositifs : l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat – Renouvellement Urbain (OPAH - RU), le Secteur Sauvegardé et l’Opération grand site qui vise à articuler la Cité et la Bastide.

Projets

JPEG - 9.4 ko
Vue générale de Carcassonne © Ville de Carcassonne
  • OPAH RU afin de mobiliser les propriétaires à lutter contre les logements indécents, vétustes,…plusieurs îlots feront l’objet de PRI.
  • Restauration des Halles afin de réhabiliter un bâtiment d’importance, de relancer le commerce de proximité et de diversifier l’usage de ces bâtiments.
  • Réhabiliter les bastions afin de redonner son caractère aux fortifications de la « Ville basse » en résonance à la cité médiévale.

Actualités

Projet de réhabilitation du Calvaire, un jardin dans la Bastide à l’intérieur d’un bastion Pour plus d’informations : site officiel de la Ville : www.carcassonne.org

Maire : Jean-Claude PEREZ

32 rue Aimé Ramond
11835 CARCASSONNE

Tél : 04 68 77 71 11
lemaire mairie-carcassonne.fr
www.carcassonne.org

Elue référente à l’ANVPAH & VSSP : Monique JJOSEPH

Professionnel référent à l’ANVPAH & VSSP : Colette DENAT et José MORENO
jose.moreno mairie-carcassonne.fr

 

Haut de la page