Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

Événements du réseau

suivre la vie du site

Beauvais

PNG - 46.2 ko
Beauvais

Beauvais, ville de 56 000 habitants, est le chef-lieu du département de l’Oise. Depuis une vingtaine d’années, la ville s’implique dans la protection et la valorisation de son patrimoine à travers sa politique en matière d’urbanisme et d’actions culturelles visant un public large. Détentrice du label « Ville d’art » depuis 1972, la Ville a fait la demande pour obtenir le label « Ville d’art et d’histoire ».

JPEG - 21.5 ko
Le chevet de la cathédrale Saint-Pierre © Ville de Beauvais

L’histoire en bref

JPEG - 75.5 ko
La façade de la maison Gréber, ancienne manufacture de céramiques © Ville de Beauvais

Les plus anciennes traces d’occupation découvertes sur le territoire de la commune de Beauvais remontent à la Préhistoire avec des implantations ponctuelles datant du Paléolithique, du Néolithique puis de l’époque gauloise. La cité voit le jour après la conquête romaine, à partir du Ier siècle après J.-C, sur un site marécageux traversé par le Thérain et l’Avelon. Cette agglomération de 100 hectares est nommée Caesaromagus (traduit comme « le marché de César »). Au début du IVe siècle, les invasions barbares nécessitent la fortification de la ville qui se recentre alors sur une dizaine d’hectares.

Beauvais devient ensuite une cité épiscopale. Dès le XIe siècle, l’évêque reçoit, en plus de ses prérogatives ecclésiastiques, les droits comtaux. Afin de symboliser cette puissance, la construction d’une nouvelle cathédrale, se voulant le plus haut édifice gothique, est entreprise en 1225 afin de remplacer la précédente, plus modeste. Le chantier, situé à proximité du palais épiscopal, resta inachevé rencontrant de nombreux aléas, dont l’effondrement d’une partie des voûtes déjà bâties. Beauvais bénéficie alors d’un groupe cathédral unique, le chœur et le transept gothiques étant accolés aux vestiges de l’église épiscopale précédente, Notre-Dame de la Basse-Œuvre, rare témoin de l’architecture de l’an Mil en France du Nord.

Durant cette période, Beauvais connaît un essor particulier et cherche à exploiter la richesse que représentent ses rivières. La ville s’étend petit à petit sur toute la largeur de la vallée, de nombreux canaux sont aménagés et un nouveau rempart la protège dès la fin du XIIe siècle. Les canaux permettent le développement de l’activité industrielle autour du textile notamment. Les draps de Beauvais, symbole de la puissance financière de la ville, sont alors présents sur les marchés internationaux. En 1664, une Manufacture royale de tapisserie est installée et atteint son apogée au XVIIIe siècle sous la direction artistique de Jean-Baptiste Oudry.

JPEG - 16.1 ko
Travail de la basse lice, spécialité de Beauvais © Ville de Beauvais

Dès la fin du XVIIIe siècle, la prospérité de la ville décline. La production industrielle reste concentrée sur les activités qui ont fait sa renommée. Seule l’activité locale de céramique se développe et l’architecture urbaine se pare de décors de terre cuite.

Beauvais dont l’habitat traditionnel est constitué de maisons à pans de bois, est fortement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale. Un grand chantier de reconstruction mené de 1946 aux années 1960 modernise la ville tout en gardant l’équilibre des anciens quartiers, enrichissant leur diversité architecturale. En 1943, la ville multiplie sa superficie par quatre par l’annexion des communes adjacentes, et, dans les années 1960, elle s’étend sur les plateaux par de nouveaux ensembles urbains. Après la création de la Galerie nationale de la tapisserie inaugurée en 1976, la Manufacture de la tapisserie, expatriée sur Paris depuis la Seconde Guerre mondiale, est à nouveau établie sur Beauvais en 1989 dans les anciens abattoirs. Avec la création de l’aéroport international, Beauvais continue son développement avec l’émergence de zones commerciales et industrielles en périphérie et sa politique d’aménagement de l’espace urbain.

Projet urbain

JPEG - 51.9 ko
Place Jeanne Hachette © Ville de Beauvais
  • La ville est particulièrement investie dans l’entretien et la restauration de son patrimoine. Des nombreux travaux d’aménagements engagés depuis les années 1990 ont pris en compte et respecté l’environnement proche des monuments visant à valoriser le centre ancien et les quartiers.
  • Le Programme de Rénovation Urbaine du quartier Saint-Jean et le projet d’aménagement du quartier Saint-Quentin s’inscrivent également dans cette politique de valorisation du cadre de vie, tout en tenant compte du patrimoine environnant.
  • Un PLU a été adopté le 12 juillet 2007. Il intègre les préoccupations patrimoniales. Dans ce cadre, 901 bâtiments ont été répertoriés comme « élément du paysage à protéger, à mettre en valeur ou à requalifier ».
  • Une ZPPAUP est en cours d’élaboration.
  • La labellisation Ville d’art et d’histoire est en cours.

Outils de protection et de valorisation du patrimoine

JPEG - 16.7 ko
L’hôtel de Ville© Ville de Beauvais
  • La Ville bénéficie de 25 édifices classés ou inscrits au titre des Monuments Historiques. L’ensemble du centre ville, une bonne partie des quartiers Nord-Ouest (Notre-Dame du Thil et Saint-Lucien) et une partie non-négligeable des quartiers de Voisinlieu et de Marissel sont protégés par les périmètres de protection des monuments classés ou inscrits.
  • La mission « Patrimoine » a été créée en 2005, avec recrutement d’un Chargé de mission « Patrimoine », préfigurant le poste d’Animateur de l’Architecture et du Patrimoine. Ce poste a permis la réalisation d’un pré-inventaire du patrimoine, de sensibiliser les acteurs locaux, de développer des actions de médiation auprès de la population locale et de concevoir des outils de communication.
  • Le service archéologique municipal, interlocuteur incontournable pour le patrimoine depuis plus de 15 ans, veille à la connaissance et à la protection des vestiges enfouis par le biais de l’archéologie préventive.

Valorisation et animation du patrimoine

JPEG - 64.8 ko
La chapelle (à gauche) et le logis (à droite) de la maladrerie Saint-Lazare © Ville de Beauvais
  • Exposition : Des expositions sont organisées par la ville, auxquelles elle associe parfois d’autres acteurs patrimoniaux de la région (Archives départementales de l’Oise, INRAP, associations…). Elles ont à la fois pour thème des sujets historiques (histoire de Beauvais, histoire de l’art et de l’industrie, archéologie,…), mais sont également l’occasion de faire cohabiter patrimoine et création contemporaine.
  • Médiation : A travers le CLEA (Contrat Local d’Education Artistique), des actions de médiation sur les thèmes du patrimoine et de l’architecture sont développées pour le jeune public. Ces actions pédagogiques passent également à travers des classes citoyenneté et des projets plus ciblés autour d’un quartier à travers le Programme de Rénovation Urbaine.
  • Evénementiel : Chaque année, la Ville participe aux Journées Européennes du Patrimoine en s’efforçant de donner toujours plus d’envergure à la manifestation.
  • Publication : La Ville offre un soutien à l’édition auprès des associations aptes à proposer un travail scientifique et historique. Cette politique permet de développer la connaissance du patrimoine beauvaisien.

Maire : Caroline Cayeux

1, rue Desgroux
BP 60330
60021 BEAUVAIS Cedex
Tél : 03 44 79 40 00
contact mairie-beauvais.fr
www.beauvais.fr

Référents :
Elus : Catherine Thiéblin, Adjointe au Patrimoine
cthieblin beauvais.fr

Jean-Luc Bourgeois, Adjoint Urbanisme, environnement, cadre de vie, développement durable, agenda 21, fleurissement, mise en place du plan vert
jlbourgeois beauvais.fr

Personne contact ressource : Marie Ansar, chargée de mission Patrimoine
Espace culturel François Mitterrand
Direction des Affaires Culturelles
Rue de Gesvres
60 000 BEAUVAIS

Tél : 03 44 15 66 96
mansar beauvais.fr

 

Haut de la page