Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

Bar-le-Duc

PNG - 46.2 ko
Bar-le-Duc
JPEG - 68.4 ko
Vue aérienne du secteur sauvegardé © Ville de Bar-Le-Duc

Secteur sauvegardé (1975)
Ville d’art et d’histoire (2003)
18 079 Barisiens
2 362 hectares

Chef lieu de la Meuse, Bar-le-Duc qui compte 18000 habitants, se situe sur la ligne de chemin de fer Paris-Strasbourg, à 50 km au sud de Verdun, et à une centaine de km de Nancy et de Metz.

L’histoire en bref

JPEG - 20 ko
La Halle
© Patrick A. Martin/ Ville de Bar-Le-Duc

Les premières mentions d’une agglomération remontent au I er siècle de notre ère : Caturiges, située sur les rives de l’Ornain, est un relais sur la route entre Reims et Toul. Elle constitue le berceau de la ville actuelle. Peu avant l’an mil, le duc de Haute-Lorraine fait construire un château sur le promontoire dominant la vallée de l’Ornain. Dès le XIII ème siècle, de nouveaux quartiers sont créés, en ville haute autour du château (hauts fonctionnaires, familiers du comte) et la neuve-ville en ville basse. En 1354, le comté est élevé en duché et Robert Ier prend le titre de duc de Bar. L’union des duchés de Bar et de Lorraine s’effectue sous René II en 1480, époque qui ouvre la plus brillante période de l’histoire et dont l’essor va continuer pendant tout le XVI ème siècle. Au contraire, le XVII ème siècle est une période tragique (famine, guerre de Trente Ans, attaques des troupes françaises de Louis XIV jusqu’au démantèlement des fortifications). Le duché échoit à Stanislas Leszczinski en 1737, puis est rattaché à la France en 1766. Grâce au canal de la Marne au Rhin et au chemin de fer, Bar-le-Duc se développe au XIX ème siècle sur le plan industriel (forges, brasseries, fil à tricoter). Peu touchée par les combats de la Première Guerre Mondiale, elle y joue néanmoins un rôle stratégique car c’est de Bar-le-Duc que partent la Varinot et la Voie Sacrée qui alimentaient Verdun. Dans les années 1960, un programme de réhabilitation s’amorce au cours duquel est aménagé le secteur de la Côte Sainte-Catherine tandis que la Ville haute est classé secteur sauvegardé en 1975.

La politique patrimoniale et ses outils

JPEG - 40.8 ko
Centre d’Initiation Musicale © Service Patrimoine/ville de Bar-Le-Duc
  • Secteur sauvegardé créé en 1975, plan de sauvegarde et de mise en valeur approuvé en 1993, surface : 23ha
  • Ville labellisée « Ville d’art et d’histoire » en 2003
  • Bar-le-Duc fait également partie des « Plus beaux détours de France »

Maire : Bertrand PANCHER

Hôtel de ville
12 rue Lapique
55000 BAR LE DUC
Tél : 03 29 76 56 00
www.barleduc.fr

Référent :

Animateur de l’architecture et du patrimoine : GUIBERT Étienne
e.guibert barleduc.fr

 

Haut de la page