Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

Événements du réseau

suivre la vie du site

Arles

PNG - 46.1 ko
Arles

Ville d’art et d’histoire (1986 - convention réactualisée en 2001)
Secteur sauvegardé (1966, 53 hectares – 2009, 90 ha)
53 058 Arlésiens
75 893 hectares
Arles, plus vaste commune de France, englobe une partie du delta du Rhône (la Camargue), entre la plaine de la Crau, et le massif des Alpilles. A l’est de la région PACA, dans le département des Bouches-du-Rhône, son agglomération se situe entre Marseille (90 km), Avignon (37 km) et Nîmes (30 km).

JPEG - 115.8 ko
Vue aérienne du centre d’Arles © Patrice Blot

L’histoire en bref

La ville d’Arles s’inscrit dans l’histoire, de l’Antiquité à l’époque contemporaine. Dès le VIe siècle avant J.-C., la population celto-ligure locale est en contact étroit avec Marseille grecque. En 46 av. J.-C., Jules César fonde une colonie de droit romain qui grâce à la richesse de son port deviendra une grande cité antique. Le premier groupe épiscopal date du IVe siècle ap. J.-C. Tout au long du Moyen Âge, l’Eglise d’Arles étend son influence sur son vaste diocèse. A partir du XVIe siècle, Arles s’enrichit grâce à son vaste terroir, progressivement mis en culture. En témoignent l’importance de ses bâtiments publics (hôtel de ville XVIIe siècle) et le nombre d’hôtels particuliers. Du territoire communal, autrefois encore plus vaste, se détachent en 1790 la commune de Fontvieille, puis en 1904 et 1924 celles de Port-Saint-Louis-du-Rhône et de Saint-Martin-de-Crau. Au début du XIXe siècle, l’aristocratie et la bourgeoisie affirment leur goût pour le style néo-classique en élevant de vastes demeures comme l’hôtel de Chartrouse. Le centre hospitalier construit par Paul Nelson et le musée départemental Arles antique d’Henri Ciriani marquent le XXe siècle.

La politique patrimoniale et ses outils

JPEG - 73.2 ko
Vue aérienne du secteur sauvegardé / Arles SDIS 13 ®

La politique d’urbanisme et du patrimoine :

  • Secteur sauvegardé : créé en 1966, rendu public en 1977 et approuvé par le conseil d’Etat en 1993, le secteur sauvegardé d’Arles couvre la totalité de la surface du centre historique, soit 54 hectares. Sa mise en révision est engagée et son périmètre étendu à 90 ha.
  • ZPPAUP : un projet de création d’une zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager est actuellement à l’étude pour le village de Salin-de-Giraud. L’étude en a été prescrite par délibération du CM en 1999. Réalisation du diagnostic : 2001-2002 ; élaboration du règlement : 2003-2004 (document non encore approuvé à ce jour).

Planification :

  • SCOT : maître d’ouvrage le syndicat mixte du Pays d’Arles, début des études mai 2007. Périmètre : le Pays d’Arles : 28 communes, 150 000 habitants.
  • PLU : approuvé en 1983, le POS actuellement en vigueur a été révisé en 2001. Une nouvelle révision a été lancée fin 2004, pour tenir compte notamment du PPRI et du projet de contournement autoroutier et prévoir son passage en PLU. Le PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable) est en cours d’élaboration. ZUS : 3 zones urbaines sensibles sur la commune d’Arles (Barriol, le Trébon et Griffeuille) dont les périmètres ont été fixés en 1996.
  • ANRU : dépôt d’un dossier de contractualisation avec l’agence nationale pour la rénovation urbaine sur la ZUS de Griffeuille en juin 2007.
  • PPRI : un Plan de Prévention des Risques Inondation a été prescrit par arrêté préfectoral en 1999. Ce dernier n’a pas encore été approuvé, les services de l’Etat ayant souhaité harmoniser la réglementation sur l’ensemble de la Vallée du Rhône. Une réflexion est en cours et des premiers éléments avancés dans le cadre du Plan Rhône. Dans cette attente, c’est le PSS (Plan des Surfaces Submersibles) décret ministériel de 1911, qui est juridiquement opposable et qui vaut PPR.

Labels de valorisation et d’animation du patrimoine :

  • Ville d’art et d’histoire depuis 1986
  • Métiers d’art
  • Patrimoine Mondial Unesco (Monuments romains et romans, 1981)
  • Site remarquable du goût

Equipements culturels

Arles possède dans la chapelle des Trinitaires, rue de la République, une exposition permanente sur la ville, qui est la préfiguration du futur CIAP. Elle accueille, de plus, des expositions temporaires sur les chantiers urbains, le patrimoine historique de la ville, etc. Le Musée Réattu, musée des Beaux-Arts de la ville possède des oeuvres de Jacques Réattu (1760-1833), des dessins de Picasso, de nombreuses oeuvres contemporaines et une très belle collection de photographies.

JPEG - 80.6 ko
Abside des thermes de Constantin © Ville d’Arles : H.-L. Casès

Équipements non communaux :

  • Etat : abbaye de Montmajour.
  • Département : Musée départemental Arles antique ; Museon Arlaten (musée d’ethnographie provençale installé dans un ancien hôtel particulier).
  • Parc Naturel Régional de Camargue : Musée de la Camargue

Projets

JPEG - 67.9 ko
Cloître et église Saint-Trophime © Ville d’Arles, H.-L. Casès

Outre le partenariat culturel établi entre les divers opérateurs publics du patrimoine, et les filières d’enseignement spécialisées mises en oeuvre, la ville favorise l’implantation d’entreprises liées à ce secteur : imagerie numériques (sondages, modélisations, restitutions), recherche sur les matériaux (étude préalable aux grands chantiers), ou encore savoir-faire rares appliqués au bâti ancien (taille de pierre, ferronnerie...). Les grands chantiers en cours concernent l’amphithéâtre, l’hôtel de ville, les remparts et le cloître Saint-Trophime.

Maire : Hervé Schiavetti

Hôtel de ville
BP 90196
13637 ARLES CEDEX
Tél : 04 90 49 36 05
h.schiavetti ville-arles.fr

Référents :
Elu : Christian MOURISARD, adjoint délégué au tourisme et au patrimoine et à la coopération décentalisée
c.mourisard ville-arles.fr

Animatrice de l’architecture et du patrimoine : Cécile GASC
c.gasc ville-arles.fr

www.ville-arles.fr
www.patrimoine.ville-arles.fr

 

Haut de la page