Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

Événements du réseau

suivre la vie du site

Villes et Pays d’Art et d’Histoire

Depuis 1985, le Ministère de la culture et de la communication en partenariat avec les collectivités territoriales assure la mise en œuvre d’une politique de valorisation et d’animation du patrimoine qui se matérialise par l’attribution du label Ville et Pays d’art et d’histoire (VPAH).

Ce label qui embrasse une notion très large du patrimoine matériel et immatériel (historique, architectural, culturel, naturel, maritime, contemporain, religieux, industriel, gastronomique, ...) a pour objectif de mettre en relation les politiques de connaissance, de conservation, de valorisation, d’animation et de soutien à la qualité architecturale et au cadre de vie.

Un projet pour le territoire

Le label Ville ou Pays d’art et d’histoire (VPAH) est un outil permettant de pérenniser des politiques patrimoniales volontaristes et dynamiques. Il constitue un véritable projet et invite les services et les acteurs du patrimoine à travailler de façon transversale.

Ce label a pour objectif de mettre en relation patrimoine, culture, urbanisme, tourisme, éducation et développement durable… garantissant la cohérence avec l’ensemble des initiatives et projets menés sur le territoire. Le montage du dossier est déjà un temps de mise en réseau au niveau local de toutes les ressources et de toutes les dynamiques qui interviendront ensuite pour faire en sorte que le label Art et histoire soit une politique partagée.

Le label est une ressource pour la ville et développe des perspectives pour ses habitants : en terme de développement local, par exemple dans le cadre de diversification d’activités, dans l’accompagnement et la structuration d’opérations urbaines (mise en place et révision de secteurs sauvegardés, ZPPAUP, OPAH, opérations façades …) ou encore dans la recherche d’une cohésion et d’une identité locales.

Une politique de valorisation du patrimoine exigeante

Par le biais de visites, de conférences, d’ateliers pédagogiques, d’exposition, de publications, le label s’adresse aux habitants, au public jeune et aux visiteurs mais également aux élus et décideurs. La volonté de sensibiliser les habitants à l’architecture, au patrimoine, à l’urbanisme et au paysage doit les conduire à se considérer comme acteurs de leur cadre de vie. La richesse des thèmes de visites, la variété des itinéraires et des approches sont indissociables du souci de montrer la ville autrement, de favoriser le sentiment d’appartenance et l’apprentissage de la citoyenneté.

Un label de qualité

Sur l’ensemble du territoire national, 166 villes et territoires peuvent se prévaloir du label VPAH. C’est un label de qualité bien identifié par les élus et qui fait l’objet d’une forte demande de leur part car être labellisé c’est obtenir la reconnaissance légitime au niveau national de la qualité des richesses locales et de sa force d’action pour faire vivre son patrimoine.

Cette expérience et cette pratique française sont également convoitées au niveau européen. Le concept VPAH intéresse certains pays qui souhaitent développer des actions innovantes et adapter le label à leur territoire.

 

Haut de la page