Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

suivre la vie du site

Paysage

L’ANVPAH & VSSP regroupe des villes et des territoires qui ont à gérer et valoriser non seulement des espaces urbains mais aussi des espaces paysagers.

Le groupe de travail PAYSAGE réunit depuis un an, sous la responsabilité scientifique de Bruno Fayolle-Lussac, professeur émérite de l’école d’architecture et du paysage de Bordeaux, des représentants de collectivités, des architectes, urbanistes, paysagistes, conservateurs, médiateurs ….

Il a pour objectif de favoriser les échanges autour de la notion de paysage en croisant des expériences et des projets menés par les collectivités.

La notion de paysage n’est pas figée. Au cours de l’histoire, des transformations culturelles et sociales ont forgé sa définition actuelle. Cette histoire nous éclaire sur les enjeux liés au paysage et plus généralement à l’aménagement des territoires. Comment se croisent et s’interpellent les notions de paysage et de patrimoine ?

Dans un contexte où les questions économiques, sociales et environnementales se posent de manière transversale, le paysage est un catalyseur de projets. Les territoires ont des objectifs diversifiés et souhaitent développer de multiples projets : urbanisation, déplacements, activités agricoles et économiques, mise en tourisme …, tout en préservant la qualité du cadre de vie. La diversité architecturale et paysagère constitue un élément fort de ce cadre de vie.

Les outils de gestion du paysage sont divers, segmentés : site classé, site inscrit, Grand site, PNN, PNR, ZNIEFF, ZPPAUP, secteur protégé, SCOT, PLU, PADD, charte …. Il s’agit d’analyser cet entrecroisement des dispositifs et de mieux les comprendre afin de mettre en place des politiques cohérentes et durables.

Le paysage doit être intégré dans une politique globale qui vise à définir les conditions d’un développement raisonné et à trouver un équilibre entre activités, patrimoine et paysage :

  • Préservation de la richesse architecturale et paysagère
  • Réhabilitation des unités paysagères et du patrimoine bâti dégradé
  • Intégration du nouveau bâti
  • Prise en compte des activités économiques et agricoles
  • Sensibilisation des élus dans leurs préoccupations d’aménagement urbain, les habitants, les agriculteurs et sylviculteurs …

A partir des expériences du réseau, le groupe de travail s’est donné pour objectifs de :

  • Analyser les approches et actions réalisées ou en projet, dans les collectivités
  • Réfléchir à la place du patrimoine paysager comme outil de requalification de la ville
  • Étudier les outils d’aménagement, d’urbanisme et de médiation du paysage

Un séminaire de restitution sera organisé en octobre 2012 à Guebwiller.

Afin de connaître les expériences de chacun en matière de paysage, l’ANVPAH et VSSP propose une grille d’analyse à remplir par les collectivités. Il s’agit d’appréhender concrètement la mise en place des outils de gestion et les réalités d’exécution. Téléchargez l’enquête Paysage

 

Haut de la page