Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Vue générale de Figeac © Nelly Blaya Place Albertas © Aix en Provence © Bouanani Olivier / service patrimoine / photothèque Ville de Cahors La Halle Bayonne© Ville de Bayonne
Accueil du site > Association Nationale

Recherche

Navigation

par thèmes

par chantiers

par labels

Agenda

Rencontres en régions

Événements du réseau

suivre la vie du site

Association Nationale

L’Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à secteurs sauvegardés et protégés réunit près de 200 villes et territoires porteurs d’un label « Ville et Pays d’art et d’histoire », d’un secteur sauvegardé, d’une ZPPAUP ou qui constituent un dossier VPAH, qui souhaitent partager leurs interrogations et leurs expériences sur les politiques de protection et de valorisation du patrimoine.

L’association nationale constitue, pour ces villes qui font le choix de l’excellence, une plateforme d’échanges et de travail.

Télécharger la carte des membres

JPEG - 366.2 ko
Carte des membres 2013

Villes et Pays d’art et d’histoire

166 villes et pays ont signé une convention avec le ministère de la Culture et de la Communication, pour développer une démarche de connaissance approfondie de leur territoire, de mise en valeur de leur patrimoine et de sensibilisation des publics (habitants, public jeune, touristes). Elles ont recours à un personnel qualifié : animateur de l’architecture et du patrimoine, guides conférenciers.

Villes à secteur sauvegardé

Il existe 100 secteurs sauvegardés en France . Créé en 1962 par André Malraux pour protéger les centres historiques tout en permettant leur évolution, et fondé sur la connaissance historique, urbaine, architecturale, économique et sociale, le secteur sauvegardé fixe les conditions de conservation, de protection, de transformation, d’évolution des immeubles et des espaces.

Zones de protection du patrimoine architectural urbain et paysager

Depuis la loi de décentralisation, initiée en 1983, près de 600 ZPPAUP ont été crées. Mené conjointement par l’État et la collectivité, cet outil de protection du patrimoine permet de mettre en place des règles adaptées en matière d’architecture, de paysage, en réfléchissant aux protections, matériaux, volumétrie, implantation des constructions et en déterminant les espaces constructibles

Documents joints

 

Haut de la page